Scandale de corruption impliquant l’Aérogare d’Alger: Ultra Electronics saisit la Présidence algérienne

lundi 9 juillet 2018 à 19:17
Source de l'article : Algerie360.com

Ultra Electronics, qui a saisi l’agence Serious Fraud Office, pour enquêter sur un scandale de corruption impliquant l’aéroport d’Alger, sollicite cette fois-ci l’intervention de la Présidence algérienne, indique Huffpost Algérie. Dans une lettre adressé au président, Abdelaziz Bouteflika, le groupe britannique, ouvre le feu des accusations sur  le P-DG de la Société de Gestion des Services et Infrastructures Aéroportuaires d’Alger (SGSIA), Tahar Allache pour corruption.

Ultra Electronics a expliqué qu’il s’adressait au “garant de l’Etat de droit à la tête de la plus haute magistrature” pour que le P-DG de la SGSIA “réponde aux accusations”, ajoute HuffPost Algérie.

Selon plusieurs sources, dans une affaire de corruption présumée en Algérie, le Serious Fraud Office (SFO) aurait ouvert une enquête criminelle en avril 2018, Ultra Electronics, a révélé que cette enquête visait en réalité un appel d’offres émis par la SGSIA et rajoutait que Tahar Allache, son P-DG, était “au coeur de cette enquête pour corruption”.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,265 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5