Sans-papiers : Darmanin se félicite des chiffres de la France

Sans-papiers : Darmanin se félicite des chiffres de la France

La France vit mal les vagues consécutives de l’immigration. Alors que les sans-papiers sont de plus en plus considérés comme une menace, des chiffres communiqués par le ministre le ministre de l’Intérieur Français, Gérald Darmanin, font état d’un nombre moins important que celui d’autres pays européens.

En effet, le ministre de l’Intérieur Français, Gérald Darmanin, a déclaré, hier dimanche, que la France ne compte qu’entre 600.000 et 700.000 sans papier sur son sol. Un chiffre dépeint par le haut responsable comme étant moins important que celui enregistré par d’autres pays européens.

Des chiffres loin d’être précis

Le ministre de l’Intérieur a affirmé que la France compte “600.000 à 700.000” personnes en situation irrégulière sur son territoire. Il ajoute que le pays compte “beaucoup moins de clandestins que la plupart des grands pays d’Europe, à commencer par la Grande-Bretagne : entre 1 et 1,5 million contre 600.000 à 700.000 pour nous”.

Le haut responsable explique ensuite que la France reçoit “15.000 demandes d’asile de moins que l’Allemagne” et “expulse trois fois plus de personnes en situation irrégulière que les Anglais, deux fois plus que les Italiens et 50 % de plus que les Espagnols”, s’est félicité Darmanin.

Les chiffres donnés par Damanin sont toutefois basés sur le nombre de bénéficiaires de l’Aide médicale d’État (AME), et ce, en l’absence de chiffres exacts en France concernant les sans-papiers. L’AME est le dispositif d’accès aux soins destiné aux personnes en situation irrégulière.

Cependant, et selon une étude de l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes) et l’université de Bordeaux, seulement 50 % des sans papiers sont inscrits dans ce dispositif. Les chiffres de l’année 2020 font état de 382.899 bénéficiaires. Multiplié par deux, on s’approche du chiffre avancé par Darmanin.