Salon national de l’artisanat : Un rendez-vous devenu incontournable à Béjaïa

mardi 17 juillet 2018 à 21:43
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Cette manifestation qui se tient jusqu’au 22 août a pour but de créer une animation durant la saison estivale à Béjaïa, et de créer un espace commercial pour les artisans, qui pourront ainsi écouler leurs produits.

Le Salon national de l’artisanat, qui en est à sa 13e édition, est devenu un rendez-vous incontournable dans la wilaya de Béjaïa. Les habitants de la région ainsi que les estivants, qui viennent des quatre coins du pays en cette saison estivale, n’hésitent pas à franchir les portes de l’école Ibn-Rochd pour y découvrir la passion et le savoir-faire des artisans d’art professionnels locaux et issus des autres wilayas du pays. Les visiteurs souhaitent notamment repérer de nouvelles créations, qui se distingueraient par leur originalité et leur diversité, du moins comme attendu par les organisateurs de l’événement, la Chambre de l’artisanat et des métiers. Ceux-ci préparent, indique-t-on, ce rendez-vous “sous le haut patronage du ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’artisanat, et sous l’égide aussi du wali de Béjaïa.” Durant notre passage, hier en milieu de matinée, le public n’était pas au rendez-vous ; on ne se bousculait pas, en effet, devant les différents stands notamment ceux dressés au milieu de la cour de cette école primaire. Les visiteurs attendent, sans doute, la fin de l’après-midi, tellement il fait chaud, pour pouvoir observer et prendre le temps surtout de toucher et d’examiner les différents produits artisanaux exposés et mis en vente par les quelque 80 artisans, venus de 25 wilayas. Il est vrai que cette manifestation économique et culturelle est prévue jusqu’au 22 août. Les quelques visiteurs, rencontrés à l’occasion, disent apprécier la diversité des métiers d’art et la grande richesse du savoir-faire algérien ; ils sont en quête de matériaux rares et prestigieux comme le bois, les métaux, les étoffes, le verre, le papier, le cuir ou encore les fibres textiles… mais aussi des produits du terroir, qui pourraient les soulager de leurs rhumatismes, des problèmes d’articulation, de prostate, de peau, d’hypertension ou de diabète. D’où le succès assurément des stands où on vend du miel, différentes huiles et des savonnettes traditionnelles, fabriquées à base d’huile, de plantes, etc.
Pendant leur visite, ils se laissent guider à travers les espaces d’exposition, prennent plaisir à passer d’une wilaya à une autre, Bouira, Biskra, Boumerdès, Tizi Ouzou, Tipasa, Tamanrasset, Ouargla, etc. Et ils se laissent capter par la formidable énergie, qui réunit durant cette manifestation à la fois culturelle et économique, les artisans d’art, qui proposent des créations représentatives de multiples facettes de l’artisanat d’art et du produit du terroir. On passe aisément de la poterie, telles des assiettes, des amphores et des gargoulettes, à la robe kabyle en passant par les couffins de doum, les bijoux en argent, les plantes, différentes qualités de miel, de savons, etc. S’agissant des objectifs assignés à cette manifestation, le directeur de la Chambre de l’artisanat et des métiers a expliqué sur les ondes de la radio locale que le but premier est de créer une animation durant la saison estivale à Béjaïa et de permettre aux nombreux visiteurs de cette ville d’avoir un large choix de produits artisanaux à emporter avec eux en guise de souvenir de leurs vacances dans la capitale des Hammadites. Il s’agit en outre de créer un espace commercial pour les artisans, qui pourront ainsi écouler leurs produits. L’enjeu est de permettre par ailleurs aux artisans des différentes wilayas d’échanger leurs idées et leurs expériences sur les méthodes de fabrication et de décoration de leurs produits. Et à long terme, travailler selon les normes en vue d’une labellisation des produits de l’artisanat. Occasion aussi pour les autres acteurs intervenant dans le métier du tourisme, les hôteliers, les gérants de complexes touristiques et les institutionnels, d’acquérir des produits artisanaux pour la décoration et l’enjolivement de leurs établissements.

M. OUYOUGOUTE

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,346 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5