Salah Dabouz et Hadj Brahim Aouf ne sont plus sous-contrôle judiciaire

Il a entamé une grève de la faim le 8 juillet dernier, soit depuis deux semaines, pour dénoncer sa mise sous-contrôle judiciaire par le tribunal de Ghardaia qui le contraint à se rendre trois fois par semaine à Ghardaïa, « Je suis obligé, depuis le mois d’avril, de faire 600 km pour signer. Cela devient intolérable ». … Lire la suite de Salah Dabouz et Hadj Brahim Aouf ne sont plus sous-contrôle judiciaire