Saison estivale : forte affluence sur les restaurants et les crémeries du littoral algérois

samedi 24 août 2013 à 15:08
Source de l'article : Www.aps.dz

arton118063-dc4a2.jpgLes restaurants et les crémeries du littoral algérois connaissent une forte affluence des familles qui, après un mois de jeûne, s’y rendent en masse et craquent devant les mets variés et délicieux qui leurs sont proposés.

Nombreux sont les estivants, qu’ils soient de la capitale, de l’intérieur du pays ou ceux de la communauté nationale établie à l’étranger, à privilégier les restaurants de la côte algéroise comme Zeralda, Sidi Fredj, Bordj El-Kiffan et Fouka-marine pour déguster les plats mais aussi les délicieuses crèmes glacées.

Durant ces périodes d’affluence les menus de ces restaurants sont affichés sur les façades, pour attirer la clientèle. D’autres restaurateurs embauchent, des jeunes vacanciers chargés de proposer et de recommander leurs prestations aux passants.

« Mes clients sont majoritairement des familles en quête d’un cadre agréable », indique Mohamed, propriétaire d’un restaurant bien fréquenté situé entre Fouka et Bouharoun. « Ammi Mohamed » qui prépare lui même ses plats, brochettes et poisson à la braise, a ajouté que ses clients affluent sur son restaurant tout au long de l’année, en été comme en hiver.

Une clientèle qui fait fi des prix

Malgré les tarifs élevés proposés notamment pour les produits de la mer (poisson et crevette) où un repas pour quatre personnes varie entre 10.000 et 15.000 DA, les familles ne semblent pas bouder le plaisir des grillades sur braise ni celui de la brise chatouillante de la grande bleue.

« Ce qui compte pour nous c’est d’être en famille », estime Fatima, rencontrée dans un restaurant de Staouéli avec ses trois enfants « friands de poulet ». « On profite des vacances pour sortir manger dehors et casser la routine », a-t-elle ajouté relevant toutefois les prix « très élevés ». « Un plat de poulet frit avec des frites, des boissons et une salade à 5000 DA, c’est excessif », a-t-elle déploré.

Par ailleurs, nombreuses sont les familles qui préfèrent les terrasses des crémeries pour savourer une glace parfumée aux essences variées.

Aussi, les vendeurs de thé n’hésitent pas à s’installer juste à côté de ces terrasses pour proposer aux estivants un thé à la menthe préparé à la façon « saharienne ».

Les familles sont également invitées à assister aux différents spectacles organisés par l’Office national de la culture de l’information (ONCI) notamment au théâtre de verdure (Casif), animés par une pléiade d’artistes algériens et étrangers.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 4,979 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5