Sahara Occidental: l’Algérie participera aux négociations de Genève en tant que pays voisin et observateur

mardi 16 octobre 2018 à 20:27
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER- L’Algérie a accepté l’invitation de l’émissaire onusien, Horst Kohler, de participer à la nouvelle série de négociations directes entre le Front Polisario et le Maroc, prévues à Genève les 5 et 6 décembre, en tant que pays voisin et observateur, a annoncé mardi à New York, le représentant permanent de l’Algérie à l’ONU, Sabri Boukadoum.

« L’Algérie, en tant que pays voisin et observateur officiel du processus de paix, a répondu immédiatement et de façon positive à l’invitation du président Kohler à une table ronde à Genève les 5 et 6 décembre », a déclaré  M. Boukadoum dans son intervention devant la quatrième Commission de l’ONU, chargée de la décolonisation.

Pour sa part, le Conseil de sécurité des Nations unies, réuni jeudi dernier à New York, avait apporté son appui aux efforts entrepris par l’émissaire onusien, Horst Kohler, pour organiser la première série de négociations directes entre le Front Polisario et le Maroc à Genève, appelant les deux parties au conflit, le Maroc et le Front Polisario, à s’engager dans ces discussions de bonne foi et sans conditions préalables.

Le Front Polisario, quant à lui, a exprimé l’espoir de voir le processus du règlement du conflit au Sahara Occidental marquer un tournant cette année, avec la relance des négociations directes et qui devrait permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit inaliénable à l’autodétermination.

« Cette année, nous espérons que le vent tourne et que le peuple du Sahara occidental puisse avoir la possibilité d’exercer son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance », a déclaré le représentant du Front Polisario à l’ONU, Sidi Mohamed Omar, devant la quatrième commission chargée de la décolonisation.

Une nouvelle vie au processus de règlement

M.Sidi Mohamed Omar a également relevé que M. Kohler, était en train « d’insuffler une nouvelle vie » au processus onusien bloqué depuis longtemps.

Il a, à la même occasion, réaffirmé que le Front Polisario est « prêt à s’engager dans des négociations directes avec le Maroc conformément aux résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale ».

« La responsabilité des Nations Unies envers le peuple du Sahara occidental, réaffirmée chaque année dans les résolutions de l’Assemblée générale sur cette question, devrait être assumée sans plus tarder », a insisté M. Sidi Omar dans son plaidoyer.

Par ailleurs, M. Kohler a été explicite et suffisamment clair sur l’objectif de ces négociations, en indiquant dans les invitations adressées aux parties au conflit, qu’elles visent à discuter des prochaines étapes pour relancer le processus politique.

Il est aussi question de dresser un bilan des développements survenus depuis l’arrêt du processus de Manhasset en 2012.

Les invitations envoyées aux deux parties au conflit ainsi qu’au deux pays observateurs, l’Algérie et la Mauritanie, viennent surtout en application de la résolution 2414 du Conseil de sécurité qui a confirmé le soutien de l’organe onusien à la relance des négociations directes sans pré-conditions.

Dans ce sillage, le représentant de l’Algérie à l’Onu s’est félicité des réponses positives des deux parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc, qui ont accepté de participer à ces négociations de bonne foi est sans conditions préalables.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,190 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5