Réunion du gouvernement de ce 23 mars : le Salon du livre au Menu

Réunion du gouvernement de ce 23 mars : le Salon du livre au Menu

Le Premier Ministre, Aimene Benabderrahmane, a présidé, ce mercredi 23 mars 2022, une réunion du Gouvernement consacrée à l’examen de plusieurs dossiers, dont celui du salon international du livre d’Alger.

Présidés par Benabderrahmane, les membres du Gouvernement ont procédé aujourd’hui à l’examen un projet de décret exécutif fixant le régime des études et de la formation, mais aussi d’autres dossiers.

Salon du livre d’Alger : le bilan du ministre de la Culture

Sur le volet culturel, le premier responsable du secteur, Soraya Mouloudji, a présenté une communication sur l’organisation de la 25ᵉ édition du Salon International du Livre d’Alger (SILA 2022), qui débutera demain jeudi 24 mars 2022, au niveau du palais des expositions d’Alger.

Selon la ministre, cette édition enregistrera un nombre record de participants, avoisinant 1.250 exposants, dont 266 algériens, 324 issus de pays arabes et 660 exposants étrangers de diverses nationalités.

La nouveauté de cette édition consiste en la mise en place d’une plateforme numérique permettant la visite virtuelle du Salon par le recours à l’utilisation de la technologie « Zoom Expo » ainsi que la vente à distance des livres.

Nouvelles zones industrielles : Zeghdar fait le point

D’un autre côté, le Ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a, lui aussi, présenté une communication sur l’état d’avancement des travaux de réalisation des nouvelles zones industrielles.

Dans ce cadre, le premier ministre a chargé les membres du Gouvernement concernés par cette opération à l’effet de prendre les mesures nécessaires pour la levée des contraintes rencontrées, en accordant la priorité aux zones industrielles dont les travaux d’aménagement sont en phase de finalisation et dont l’entrée en exploitation contribuera à répondre aux besoins grandissant en foncier exprimés par les investisseurs.

Enseignement supérieur : vers une réforme

Dans le domaine de l’Enseignement Supérieur, il a été présenté projet de Décret exécutif fixant le régime des études et de la formation en vue de l’obtention des diplômes de l’enseignement supérieur.

Ce projet de texte vise l’élaboration de l’arsenal réglementaire nécessaire à la mise en œuvre des réformes dans le domaine de l’enseignement supérieur avant la rentrée universitaire 2022-2023.

Aussi, ce projet de Décret exécutif reflète une nouvelle vision incluant et régulant l’ensemble des aspects liés au régime des études et de formation en vue de l’obtention des diplômes d’enseignement supérieur nationaux afin d’adapter et d’harmoniser ce régime avec les évolutions en cours à l’échelle nationale et internationale, notamment en matière de formation, de modes d’enseignement, de relation de l’université avec l’environnement socio-économique et d’ouverture à l’international.

Ce projet instaure ainsi une flexibilité dans le système d’enseignement et de formation universitaires pour être en harmonie avec les exigences des technologies de l’information et de la communication dans le domaine pédagogique.