« Retourne en Afrique »: polémique en France après le dérapage raciste d’un député

« Retourne en Afrique »: polémique en France après le dérapage raciste d’un député

Incroyable mais vrai ! Grosse polémique en France suite à un dérapage raciste d’un député de l’extrême droite (Rassemblement national) envers son collègue de « La France Insoumise ».

Lors d’une séance de questions au gouvernement ce jeudi 3 novembre ; l’assemblée nationale française a été marquée par un dérapage raciste du député de la droite Grégoire de Fournas, en lançant à son collègue « noir » : « Retourne en Afrique ! ».

Face aux injures racistes du député du RN, la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet a vite mis fin à la séance en qualifiant le dérapage du député Grégoire de Fournas de « grave ».

La première ministre française réagit

Présente à l’assemblée, la première ministre française Elisabeth Borne a été l’une des premières personnalités à condamner les propos racistes du député du parti de Marine Le Pen.

« Le racisme n’a pas sa place dans notre démocratie (…) Le bureau de l’Assemblée nationale devra naturellement prendre des sanctions », a lancé Elisabeth Borne.

L’ancienne présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a, elle aussi, réagi au dérapage raciste de son collègue. Sans surprise, elle a détourné les propos de Grégoire de Fournas dans le but de défendre.

« Grégoire de Fournas a évidemment parlé des migrants transportés en bateaux par les ONG qu’évoquait notre collègue dans sa question au gouvernement. La polémique créée par nos adversaires politiques est grossière et ne trompera pas les Français », a-t-elle écrit dans un tweet.