Reprise des affrontements a ghardaia: Echec de la mission Sellal

Reprise des affrontements a ghardaia: Echec de la mission Sellal

666.jpgLe premier ministre Abdelmalek Sellal ne sera pas l’homme par qui le calme reviendra à Ghardaïa. Bien au contraire, sa visite lundi aura été celle qui aura servi à remettre le feu aux poudres malgré ses expositions ostentatoires dans les salles de prière avec les uns et les autres.

Dès qu’il s’en est retourné à Alger, les affrontements opposant les Mozabites aux Arabes ont repris. En effet, on a appris de sources locales que des jeunes des deux communautés se sont affrontés ce mardi sur la RN 1, à quelques kilomètres de la ville de Ghardaïa.

Nos sources ont indiqué que c’est le squat de terrains mozabites qui serait à l’origine de ces nouvelles hostilités. On ne sait pas si ces affrontements ont fait des blessés. Cependant, ces incidents sont synonymes de l’échec de la mission de bons offices menée la veille par le premier ministre qui a cru pouvoir faire revenir la sérénité dans la localité en prenant part à deux offices religieux célébrant le mawlid Ennabaoui, l’un malékite et l’autre ibadite.

Les prières, autant que le calembour, n’ont pas été au secours d’un Sellal en perte de crédibilité et naviguant à vue. La question du Mzab est la face visible de l’immense iceberg de l’inadaptation des institutions avec la sociologie algérienne. Mais cela ni M. Sellal ni les autres pensionnaires du système ne veulent en entendre parler.

Hamid Guerni