Réouverture des frontières : La réponse du Pr Benbouzid

Réouverture des frontières : La réponse du Pr Benbouzid

Le premier responsable du secteur de la santé en Algérie, Abderrahmane Benbouzid, s’exprime au sujet de la réouverture des frontières qui sont fermées depuis mars 2020.

Interpellé , ce mardi au Conseil de la Nation, par le sénateur chargé de la diaspora Abdelouhab Benzaim sur la question de la fermeture de l’espace aérien, le ministre de la Santé a indiqué qu’il était contre la réouverture “immédiate” des frontières algériennes.

Abderrahmane Benbouzid s’est montré contre la réouverture des frontières, en raison de la propagation des nouvelles souches du coronavirus, jugées plus contagieuses, en Europe.

“La réouverture des frontières est une décision souveraine (…) Il vaut mieux maintenir le statu quo et garder nos frontières fermées, par précaution”, a-t-il dit.

“Les Algériens établis à l’étranger souffrent à cause de la fermeture des frontières” (Benzaim)

Profitant de la présence du ministre de la Santé et du comité scientifique, le sénateur Benzaim a présenté plusieurs propositions pour l’amélioration du rendement des opérations de rapatriement (les vols spéciaux).

Le Sénateur a également profité pour mettre en avant des problèmes de la diaspora qui souffre, selon lui, de la fermeture de l’espace aérien. “Certains n’ont même pas pu rentrer en Algérie pour assister aux funérailles de leurs parents ou de leurs proches”, a-t-il lancé.

Enfin, Benzaim a appelé le comité scientifique à faire “une analyse scientifique et technique de la situation sanitaire du pays, et non politique”.