Rénovation du vieux bâti à Alger: réhabilitation de 1549 immeubles en 2018

mardi 22 mai 2018 à 1:09
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER – La wilaya d’Alger s’attèle, au titre de ses projets pour l’année 2018, à la rénovation et à la réhabilitation de 1579 immeubles anciens dans du Plan stratégique de réaménagement et de modernisation de la wilaya d’Alger, lit-t-on dans le rapport des réalisations de la wilaya pour 2017.

D’après ce rapport, dont l’APS a reçu une copie, le nombre des immeubles et des habitations en cours de rénovation dans la capitale cette année s’élève à 1579 immeubles anciens, soit l’équivalent de 22 034 unités de logements, et ce dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan stratégique de réhabilitation et de modernisation de la wilaya d’Alger.

L’opération de rénovation et de réhabilitation avait été lancée mi 2014 et à fin 2017, le nombre des immeubles rénovés a atteint, selon le même rapport, 1692 soit 34523 unités de logement. Ainsi, le nombre des immeubles qui seront rénovés, avec les projets à réaliser au cours de l’année 2018, s’élèvera à 3289 bâtisses.

Le nombre global des immeubles et habitations nécessitant des travaux de rénovation dans la capitale est estimé à 14767 bâtisses, soit 58 3184 habitations, rappelle-t-on de même source.

Par ailleurs, le rapport fait état de travaux de restauration et de réhabilitation de l’hôtel des Négociants, de La Batterie (Tabbana) de Halq El Oued à El Harrach, du Palais Lavigerie et de la Basilique de Bologhine.

Les immeubles construits dans les années 70 concernés par l’opération de rénovation

L’opération de rénovation ne concerne pas uniquement les immeubles d’Alger Centre datant de l’époque coloniale « qui nécessitent une grande restauration » mais également « les cités construites dans les années 70 et 80 à l’instar des cités de Bab Ezzouar, Bachdjerrah, Bourouba et toutes les bien autres cités au niveau des communes de la Wilaya nécessitant « une légère rénovation » et « un rafraichissement des façades », a fait savoir à l’APS le conseiller auprès de la commission chargée du réaménagement et de l’embellissement de la wilaya d’Alger, Mohamed Machouk.

L’opération de rénovation des anciennes bâtisses dans la Wilaya a débuté au niveau de l’entrée Est et la Façade maritime,  notamment les immeubles de l’Avenue Larbi Ben M’hidi, Didouche Mourad, Mohamed V et Colonel Amirouche avant d’être élargie à l’ensemble des cités y compris celles construites dans les années 70 et 80, a indiqué M. Machouk.

La majorité de ces cités post indépendance nécessitaient de légers travaux de rénovation et un rafraichissement des façades tels que le retrait des antennes paraboliques individuelles et le déplacement des climatiseurs, qui ne donnaient pas une image positive à la capitale.

Le même responsable a indiqué qu’il a été procédé à l’installation de plus de 2300 paraboles collectives et au changement de l’emplacement des climatiseurs.

La réparation des ascenseurs de tous les immeubles d’Alger s’inscrit dans le cadre de la restauration du vieux bâti, a-t-il assuré, rappelant que plus de 780 ascenseurs en panne ont été réparés et 280 autres sont en cours de réparation (35 réparés).

Programme d’urgence pour la distribution de l’énergie électrique de 2017

Durant l’année 2017, un programme d’urgence avait été mis en œuvre dans le cadre de l’amélioration de la distribution de l’énergie électrique avec la mise en service de 57 nouveaux postes de transformation à moyenne et basse tension au niveau des cités d’Alger enregistrant une forte pression.

A titre d’exemple, un poste de transformation à haute tension (220/60 KV) avait été réalisé au niveau de la commune de Ain Benian ainsi que 3 autres postes mobiles à Birtouta (30/60 KV), Rouïba (10/60 KV) et Mahalma (10/60KV).

Durant la même année, 4 autres installations pour l’approvisionnement en gaz avaient été mis en service au niveau des communes de Ouled Fayet, Khraicia, Birtouta et Tessala El Merdja.

Par ailleurs, des projets sont en cours de réalisation pour le raccordement au réseau électrique de 1892 logements, répartis sur 13 quartiers relevant de 7 communes outre les travaux d’extension du réseau de gaz naturel pour le raccordement de 3609 logements au niveau de 71 cités relevant de 23 communes.

Dans le cadre du programme d’urgence de 2018, il sera procédé à la réalisation de 116 nouveaux centres publics de distribution de l’électricité à moyenne et basse tension ainsi qu’un projet de renforcement du réseau de gaz naturel à Ain Benian  sur un linéaire de 8419m en passant par les communes de Chéraga et Ain Benian.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
86 queries in 6,044 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5