Renouvellement de la moitié des membres du Sénat : Ould Abbès veut devancer le RND

jeudi 8 novembre 2018 à 14:28
Source de l'article : Reporters.dz

Écrit par NADIA BELLIL

Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, multiplie les réunions du bureau politique (BP) en prévision des prochaines sénatoriales. Plusieurs fois inscrit à l’ordre du jour des débats en interne, le rendez-vous du renouvellement de la moitié des membres du Sénat

a encore été au menu de la réunion du BP d’avant-hier. «Il faut absolument s’accorder autour de l’impératif de réussir ces élections», a d’emblée lancé Ould Abbès aux membres de cette instance, véritable exécutif du parti. «Ayez l’esprit de compétition», leur a-t-il recommandé, soulignant que «nous ne sommes pas seuls sur la scène politique». «Nous devons nous organiser et nous préparer de telle sorte à rafler la majorité des sièges pour maintenir et garder notre statut de première force politique», explique-t-il. «Ne croyez pas que les choses vont se faire d’elles-mêmes, il faut vous mobiliser pour réussir cette échéance en amont comme en aval», recommande-t-il. Si, en effet, la scène politique nationale pullule en formations politiques, il n’en demeure pas moins que le seul et vrai concurrent du FLN n’est autre que le RND. En ce sens, Ould Abbès souhaite concurrencer le RND sur l’ensemble des sièges en lice pour garder son statut de formation majoritaire.

Dans ce cadre, les membres du bureau politique ont examiné le déroulement des assemblées générales, tenues dans toutes les wilayas entre le 2 et le 5 novembre dernier, afin de sensibiliser les élus à l’importance des élections pour le renouvellement partiel du Conseil de la nation. Concrètement parlant, le secrétaire général du parti a présenté un exposé exhaustif sur les mesures à prendre lors de la tenue des assemblées générales pour choisir les représentants du FLN à ce rendez-vous électoral, prévu le 29 décembre prochain, soulignant l’impératif de «garantir un climat démocratique permettant la réussite des élus du parti». Revenant sur les critères à réunir par les candidats conformément aux statuts et au règlement intérieur du parti, Ould Abbès a encore une fois insisté sur «l’honnêteté, l’intégrité et la compétence». Les assemblées générales du parti devront se tenir du 10 au 17 novembre sous la supervision des membres du bureau politique et du Comité central.

Par ailleurs, le bureau politique a réitéré «son appui absolu et inconditionnel» au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, président d’honneur du parti, se félicitant de l’harmonie et du climat fraternel caractérisant le FLN, lit-on dans le communiqué du BP rendu public. Intervenant au sujet du bilan des réalisations du président de la République, Ould Abbès a considéré qu’il «dépasse dans sa finalité la réponse aux voix affichant un scepticisme délibéré quant à la dépense de près d’un millier de milliards de dollars». Selon le SG du FLN, «le citoyen constate de visu où sont partis ces fonds et il est le mieux placé pour répondre aux sceptiques». Il précisera que «ce bilan colossal, qui a carrément changé le visage de l’Algérie dans divers domaines, aussi bien au plan interne qu’externe, n’avait pas pour but d’établir une comptabilité technique des réalisations accomplies, mais plutôt de mettre en évidence les progrès enregistrés à tous les niveaux».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,266 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5