Regroupement familial : la France simplifie les procédures

Regroupement familial : la France simplifie les procédures

Régulariser sa situation en France devient de plus en plus difficile pour les étrangers, notamment avec l’adoption de la nouvelle loi immigration. La procédure est davantage compliquée pour les ressortissants étrangers qui souhaitent faire venir leurs familles en France.

En effet, les Algériens sont nombreux à se plaindre d’une procédure assez compliquée. Heureusement, ce n’est plus le cas, car les autorités françaises ont décidé de moderniser leur système de demande de regroupement familial.

Simplification du regroupement familial en France : les nouveautés

Opération soumise à des conditions strictes et procédure compliquée pour les Algériens qui souhaitent faire venir leurs conjoints et enfant en France, les ressortissants étrangers, résidant légalement en France, pourront désormais profiter d’une nouvelle procédure plus simplifiée.

En effet, les autorités françaises ont décidé de moderniser cette démarche et de permettre aux ressortissants étrangers de soumettre une demande de regroupement familial en ligne. Cette nouvelle procédure est applicable via le “portail des étrangers” affilié au site du ministère de l’Intérieur français.

Vous résidez en France de manière légale, mais votre famille est toujours dans votre pays d’origine ? Soumettez votre demande directement en ligne“, lit-on sur le site en question. Par ailleurs, les ressortissants étrangers qui ne sont pas habitués aux nouvelles technologies numériques pourront toujours soumettre leurs demandes de regroupement familial via un courrier ordinaire.

La nouvelle procédure en ligne permet au demandeur de profiter des fonctionnalités de bases dans la création d’un compte sur le portail, en question, et de transmettre son dossier facilement, en ligne, au “bureau de l’Immigration, de l’Intégration et de la formation professionnelle“. Ce portail offre, aussi, la possibilité du suivi du dossier. En revanche, le ministère de l’Intérieur français indique qu’il est inutile de faire la demande en ligne et d’envoyer le dossier par courrier ordinaire. Cette pratique rallongerait le délai de traitement du dossier en question.


À LIRE AUSSI :

>> Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, appelle à se mobiliser contre l’extrême droite
>> Douanes algériennes : des facilitations pour les voyageurs durant la saison estivale