Reda Mehni, initiateur du projet «El Moutanakel»: « Promouvoir le son électro et l’Algérie… »

dimanche 18 novembre 2018 à 11:45
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Par 

Nous l’avons rencontré dans une maison située vers les hauteurs d’ Alger, lors d’un après-midi convivial tout en musique électro. Le tout dans le cadre d’un projet qui allie la culture au tourisme et dont il est l’initiateur. Il nous parle de son projet intimiste, appelé à s’élargir encore…

L’Expression: Un mot sur ce concept El moutanakel. En quoi ça consiste?
Reda Mehni:
Ça rentre dans le cadre de la promotion de la destination Algérie et des artistes locaux aussi. Je m’appelle Mehni Reda. Je suis l’initiateur du projet El Moutanakel qui veut dire l’itinérant. C’est un pop party. Le pionnier des concepts pop party en Algérie. Le but c’est de promouvoir la destination Algérie à travers la musique électronique. Donc là on va se déplacer d’une terrasse à une autre en faisant participer la population.. Nous on n’a pas d’espace.. On se base sur la générosité des gens. A chaque fois il y a une personne qui va ouvrir la terrasse. Cela se passe principalement sur des terrasses pour bien montrer les villes que ce soit Alger ou ailleurs. On va se déplacer à chaque fois tout ce potentiel à travers la musique électronique.

Un mot sur l’événement d’aujourd’hui?
On a choisi l’endroit, le Télemly par rapport à la vue. ça prend le côté ouest d’Algérie pour montrer la baie d’Alger. Et c’est Malik qui habite au Télemly qui nous a ouvert ses portes pour El Moutanekel afin de produire notre opening. Au programme huit artistes. C’est un travail qui a été conçu entre El Moutanakel et Phonétics Festival. Ils ont ramené leurs artistes pour prendre part à notre projet qu’ils ont adoré. Ils ont accepté immédiatement de se prêter au jeu et être avec nous avec grand plaisir. Ce sont des gens supercalés en termes de musique. On a trouvé aussi la bonne personne pour nous ouvrir ses portes. Le principe de faire participer la population, c’est simple: on demande juste de nous envoyer sur nos réseaux sociaux une simple vidéo qui montre qu’on peut montrer à travers leur maison ou leur terrasse une certaine vue et nous on se déplace chez eux.

Pas de problème de voisinage et de sonorisation jusque-là?
Le choix se fait par rapport à tous ces paramètres bien sûr. On choisit la meilleure option pour ne pas déranger les gens. Le concept d’El Moutanakel c’est aussi l’après-midi. Et un peu le soir, c’est pour capter aussi le coucher de soleil. On filme des plans avant et après le coucher du soleil. C’est pour montrer la ville et le potentiel touristique de la ville avec et sans lumière. Principalement cela se passe entre 15h et 21h maximum. En plus de cela on joue avec un volume fort. C’est un des principes d’El Moutanakel. Et ce, pour ne pas déranger les autres. En fait, c’est une vraie rencontre d’artistes. Une partie de plaisir où les amoureux de la musique peuvent venir pour écouter de la musique. Ce n’est pas du clubbing ou une rave party.

Le concept est orignal en soi, mais ça reste très privé et s’adresse à un public très restreint… ça se passe dans une maison, c’est gratuit…
On n’est qu’au début du projet. On est obligé de travailler avec des particuliers sur des événements privé. Nous avons un entourage quand même très impliqué dans la culture. C’est super important de rassembler tous ces gens-là autour d’un thème qui est la musique électronique et la promotion de la destination Algérie et ensuite, on va s’étaler vers d’autres espaces pour donner la chance au grand public d’accéder et de venir et participer avec nous.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,912 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5