Recherché par Interpol, un Franco-algérien arrêté à Casablanca

Recherché par Interpol, un Franco-algérien arrêté à Casablanca

Pour figurer dans la liste des grands barons de la drogue, il faut remplir certaines exigences, notamment la capacité de déjouer les forces de polices et les agents douaniers au niveau international. Nourredine.B, connu comme une grosse tête du trafic de drogue, satisfait tous les critères pour être signalé par Interpol.

Cependant ce trafiquant de drogue a été interpellé, le vendredi 3 juin 2022 à Casablanca par les forces de l’ordre au Maroc “pour ses liens avec un réseau criminel de trafic international de drogues”; comme indiqué dans le communiqué de la police marocaine.

Âgé de 33 ans, ce Franco-algérien a déjà fait l’objet d’un signalement d’Interpol. La notice rouge de ce dernier a été diffusée en avril 2022 pour repérer Nourredine.B, déjà en fuite. Cette décision intervient dans le cadre des autorités judiciaires françaises.

Le prévenu en question est impliqué dans des affaires de trafic de cocaïne et d’héroïne en France, Pays-bas et en Belgique. De même, son nom est apparu dans plusieurs dossiers notamment dans une opération antidrogue à Orléans.

Il cache bien son jeu, il est recherché depuis 2020

Par ailleurs, Norredine.B est également impliqué dans l’importation d’environ 200 kg au port du Havre, en 2018. Un an plus tard, la sécurité française est parvenue à repérer ses traces dans une autre importation à Grenoble; en agissant depuis le Maghreb vers l’Espagne.

Il cache bien son jeu et est toujours dans sa cachette, les marques de ce Franco – Algérien ont été captées près de Lyon en juin 2022. Pour le perdre définitivement de vue.

En effet, et grâce à de faux papiers et des ressources financières importantes, le fugitif a l’habitude de vivre discrètement sans être repéré par les capteurs de la justice française. “En période de confinement, c’était encore plus simple pour lui de se cacher”; a confirmé Le Figaro par une déclaration d’une source policière française.

Et ce n’est que le vendredi 3 juin dernier, que les trace de Norredine.B ont réapparu à l’aéroport de Mohammed V de Casablanca. Dans ce sillage, le Maroc devra prendre la décision de le livrer aux autorités françaises dans les jours qui suivent.

Un Franco-algérien complice dans l’affaire de Merah expulsé en Algérie

Dans un autre registre, mais toujours dans celui de la criminalité; Fettah Malki a été expulsé en Algérie, le 3 mai dernier. Il s’agit du complice de Mohammed Merrah dans les attentats de Toulouse en 2012.

En effet, ce franco-algérien a été interpellé en avril 2022 et a reçu une obligation de quitter le territoire français. Cependant, ce n’est qu’après une négociation entre les autorités algériennes et le ministère des affaires étrangère que son extradition a pris effet.