L Algérie 9ème arabe en termes de revenu par tête d’habitant selon le rapport de ligue arabe

L Algérie 9ème arabe en termes de revenu par tête d’habitant selon le rapport de ligue arabe

drapeau_ligue_Arabe.svg.jpgQatar et les Emirats Arabes Unis ont maintenu leurs positions en tant que états arabes les plus riches, alors que la Mauritanie et le Yémen, ont à leur tour, gardé leurs positions comme étant les pays les plus pauvres de la région.

Selon les statistiques du Rapport Economique de 2009, publié par la Ligue Arabe, le revenu par tête d’habitant dans l’Etat du Qatar s’est maintenu à son niveau de 2008, à savoir de 70,651 milles dollars par an et par tête d’habitant, pour une population de 1,448 millions d’habitants, outre un PNB de 102,3 Milliards de dollars.

Les Emirats ont à leur tour gardé le revenu par tête d’habitant de 52,574 milles dollars, pour une population de 4,76 millions. Le PNB de l’Etat a été de 250,6 Milliards de dollars, ce qui la positionne en seconde position en termes d’importance de son économie, après celle de l’Arabie Saoudite.

Le Koweït a suivi, il occupe la troisième position, avec un revenu par tête d’habitant de 43,046 milles dollars. Sa population est estimée à 3,43 millions, et son PNB dépasse de peu les 148 Milliards de dollars. Le Bahreïn a été classé quatrième pays arabe, malgré ses ressources pétrolières négligeables. Mais le Royaume dispose d’un système bancaire off shore des plus importants et des plus puissants de la région.

Le revenu par tête d’habitant dans le pays s’est maintenu à 21,675 milles dollars, pour une population de 1,123 millions et un PNB de 24,3 Milliards de dollars. Oman dispose quant à elle du cinquième plus important revenu par tête d’habitant avec 20,908 milles dollars. Sa population est estimée à 2,86 millions d’habitants, et son PNB est de 59,9 Milliards de dollars.

L’Arabie Saoudite a été la sixième plus riche, malgré qu’elle dispose de l’économie la plus large dans le monde arabe, avec un revenu par tête d’habitant stagnant à 18,903 milles dollars. Selon le rapport, la population du Royaume est de 24,8 millions d’habitants, et son PNB est de 468,8 Milliards de dollars.

En dehors de la région du Golfe, la Libye est considérée le pays arabe le plus riche grâce à ses ressources pétrolières et sa population relativement petite, estimée selon le rapport de 7,2 millions d’habitants. Le revenu par tête d’habitant est de 10,519 mille dollars et son PNB est de 76,6 Milliards de dollars. Le Liban a occupé la 8ème position avec un revenu par tête d’habitant de 7,479 mille dollars, suivie par l’Algérie, la Tunisie, la Jordanie, l’Iraq, le Maroc, l’Egypte, la Syrie et le Soudan.

La Mauritanie a été le pays arabe le plus pauvre, devancée seulement par le Yémen.

En termes de PNB, le rapport précise que l’Arabie Saoudite dispose encore de l’économie la plus riche, disposant de quasiment le quart du PNB arabe total estimé à 1, 898 billion de dollars. Elle a été suivie par les EAU, l’Algérie, l’Egypte, le Koweït, l’Iraq, le Maroc, la Libye et le Soudan. L’ensemble de la population arabe a enregistré une croissance de 2,42% et est estimé actuellement à 334,5 millions à la fin de 2008, alors qu’il était de 326,7 millions à la fin de 2007.