Ramadan 2023 – TV : après Dakious, Nabil Asli joue le rôle du “houmiste” dans El Batha

Ramadan 2023 – TV : après Dakious, Nabil Asli joue le rôle du “houmiste” dans El Batha

Nabil Asli, l’acteur et comédien algérien très apprécié pour ses rôles drôles et hilarants revient avec un nouveau projet pour ce ramadan ! En effet, il s’agit d’une sitcom : El Batha ! Vous n’êtes pas sans savoir que Nabil Asli est un comédien talentueux qui a interprété plusieurs personnages.

Parmi les personnages les plus connus, on citera Dakious, un personnage qu’il a joué dans la sitcom Dakious et Makious en compagnie de Nassim Haddouche. Ainsi que son rôle dans le célèbre sketch Journal El gosto, qui a rencontré un immense succès en Algérie. Cette année, Nabil Assli revient sur le devant de la scène avec un nouveau rôle dans la sitcom El Batha.

Dans cette série, il incarne le rôle d’un mauvais garçon ou un « houmiste ». En effet, Nabil se retrouve impliqué dans des bagarres de gangs de quartier et d’autres problèmes. Dans ce sillage, on notera que cette production réunit plusieurs autres figures de la comédie en Algérie. À l’image de Nassim Haddouche, Adel et Yassmine Abdelmoumene. Il convient de préciser également que El Batha sera diffusée sur la chaîne Echorouk TV, qui a déjà dévoilé la bande annonce.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par قناة الشروق العامة (@echorouktv.officiel)

Nabil Asli : du théâtre au petit écran

Après avoir obtenu sa licence en Arts du spectacle à l’Institut National des Arts dramatiques d’Algérie, Nabil Asli a entamé sa carrière de comédien au Théâtre National. Ses talents sont vite remarqués, notamment lors de ses débuts dans Bled Echams de Hajar Bali. En plus de jouer, il est également un auteur et metteur en scène de talent, ayant notamment travaillé sur La Fabuleuse (2006) de Youcef Taouint.

Le comédien se fait connaître à la télévision à partir de 2008, grâce à des apparitions dans des feuilletons tels que Jourouh el hayet (Les Blessures de la vie). En 2009, il tient un rôle dans le long métrage Harragas de Merzak Allouache, avec lequel il collabore à nouveau deux ans plus tard pour Normal ! (Meilleur film en langue arabe au Doha Tribeca Film Festival) et pour Le Repenti, présenté à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes en mai 2012 ainsi qu’au FIFF dans la section « Regards du présent ».

Nabil Asli était également à l’affiche du court métrage Demain, Alger ? d’Amin Sidi-Boumediène, qui a été présenté en Compétition internationale au FIFF 2012. Enfin, il sera bientôt à l’affiche de La Chute de Grenade de Mohamed Chouikh.