Rallye : Clôture satisfaisante de la 3 éme édition en dépit des lacunes

vendredi 15 décembre 2017 à 21:46
Source de l'article : Jeune-independant.net

La 3e édition du Rallye « Challenge Sahari international » (7-14 décembre), clôturée jeudi soir au complexe « Les andalouses » ŕ Oran (Algérie), s’est déroulée dans des conditions satisfaisantes en dépit de certaines lacunes, ont indiqué les organisateurs de cette manifestation sportive.

Les responsables ont salué le climat satisfaisant du rallye qui a eu lieu en 8 étapes sur une distance de 2500 km avec la participation de 99 concurrents représentant 6 pays. La 8e et dernière étape Tiout(Naama)-Oran a été parcourue sur une distance de 509,50 km dont 91,20 km chronométrés.

Le président de la Fédération algérienne des Sports mécaniques (FASM), Chihab Beloul, a déclaré ŕ l’APS que la 3e édition du Rallye « Challenge Sahari international » avec ses 8 étapes parcourues sur une distance globale de 2500 km, avait donné une image honorable de l’Algérie. »Il y avait certes des lacunes. Il n’y a pas d’édition qui ne compte pas des points négatifs, mais en contrepartie nous devons les corriger ŕ chaque fois.

Nous ne pouvons atteindre la perfection », a-t-il souligné, ajoutant que l’organisation de tels rallyes n’est pas la mission de la FASM uniquement, mais de tous les secteurs concernés, car il s’agit là de la réputation de l’Algérie.

Concernant la participation algérienne, M. Beloul a déclaré : « les épreuves ont démontré que les pilotes algériens ont des capacités et des techniques avérées dans le pilotage outre la volonté. Ce qui leur manque ce sont les moyens de leurs homologues étrangers ».

Pour sa part, le directeur du rallye Michelle Bizot a estimé que les pistes de dunes en Algérie étaient splendides et uniques au monde, ajoutant que tous les concurrents souhaiteraient participer encore une fois à ce rallye.

Pour ce qui est de l’aspect technique, le responsable n’a relevé aucun disfonctionnement, soutenant qu’il y avait plutôt une bonne maîtrise. Selon l’intervenant, l’ »Algérie est le pays des rallyes dunes », rappelant qu’ »il a lui męme tracé l’itinéraire en collaboration avec les techniciens de la FASM depuis prés d’une année ».

M. Bizot a tenu ŕ saluer le respect par les concurrents des règlements du rallye, mettant en avant la performance des pilotes algériens qui ne leur manquent, selon lui, que les moyens matériels. Le rallye s’est déroulé en 8 étapes comme suit : El-Aricha (Tlemcen) – Tiout (Naâma – premiare étape), Tiout – Taghit (Béchar – deuxiéme étape), Taghit – Taghit (boucle 1 – troisiéme étape), Taghit – Taghit (boucle 2 – quatrieme étape), Taghit – Taghit (boucle 3 – cinquičme étape), Taghit – Béni Abbas (Béchar – sixiéme étape), Taghit – Tiout (septiéme étape) et Tiout – Oran (huitiéme étape).

Une centaine de pilotes, représentant la France, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, le Portugal et l’Algérie participent ŕ ce rallye, rappelle-t-on.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
71 queries in 7,464 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5