Quarts de finale de la CAN :Les Verts face à leur test le plus difficile

Quarts de finale de la CAN :Les Verts face à leur test le plus difficile

21012010En.jpgC’est aujourd’hui en soirée qu’aura lieu le match des quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations qui opposera, à Cabinda, l’Algérie à la Côte d’Ivoire.

Un rendez-vous très attendu par les observateurs qui prédisent une grande rencontre au vu du statut de «mondialiste» des deux équipes.

Ce sera certainement l’un des matches les plus disputés de ce tour. Les Verts seront donc confrontés à une équipe ivoirienne pleine de joueurs talentueux à la réputation avérée.

Quoique le sélectionneur algérien, Rabah Saadane, ait tenté d’enlever la pression, ou de l’amoindrir au moins, qui pèse sur Ziani et ses coéquipiers, il n’en demeure pas moins que ces derniers auront la lourde mission de ne pas décevoir tous les supporters algériens dont les yeux, ce soir, seront braqués sur leur écran afin de suivre la rencontre.

L’engouement suscité par les Fennecs à la fin des éliminatoires, notamment à l’occasion des deux matches contre l’Egypte, du Caire et de Khartoum, au mois de novembre dernier, mais surtout les manifestations de joie qui ont lieu suite à la qualification au Mondial sud-africain, n’ont certainement pas laissé indifférents les joueurs. Ils sont conscients de la lourde mission qui les attend.

Par conséquent, ils sont décidés à donner le meilleur d’eux-mêmes, en premier lieu, pour affirmer leur statut de mondialiste et, en second lieu, afin d’arracher une place en demi-finale. Il est bien clair que ce ne sera pas du tout une partie facile. Mais le groupe algérien a démontré à maintes reprises qu’il est capable de relever ce genre de défi et de «surprendre» les plus sceptiques.

Après un début de compétition difficile, suite à la défaite face au Malawi, sur le score lourd de trois buts à zéro, les Verts sont revenus dans la course à la qualification, en remportant leur second match face au Mali, avec la plus petite des marges.

Le nul vierge imposé à l’Angola, pays organisateur, lors du dernier match du premier tour, a permis aux Algériens, grâce également à un goal-average particulier meilleur que celui du Mali, de se qualifier pour les quarts de finale. Le hasard a voulu que ce soit la Côte d’Ivoire qui prenne la tête du groupe B.

En tout état de cause, les Verts, qui ont fait vibré le cœur des Algériens plusieurs fois ces derniers mois, n’auront sûrement pas la tâche facile. Ils savent que, pour passer ce cap, ils doivent se donner à fond. Et c’est ce qu’ils vont faire.

Envoyé spécial Latribune à Cabinda (Angola) Abdelghani Aïchoun