Quand Mazouni chante pour le sommet arabe

Quand Mazouni chante pour le sommet arabe

L’auteur-compositeur-interprète et producteur algérien, Mazouni un nom connu dans l’univers musical algérien avec un style qui lui appartient, et une pointe d’humour qui caractérise les paroles de ses chansons. En effet, ses titres ont traversé les générations grâce à ses paroles qui ne ressemblent pas à celles des autres artistes, à l’instar de la chanson “Cha3rek lisse” ou “travolta”

Après avoir chanté pour les éléctions présidentielles, cette fois-ci, le chanteur revient avec un nouveau titre “el itihad el aarabi”, sorti sur Youtube, il y’a à peine 24 heures, il récolte des milliers de vues. Mazouni a choisi de souhaiter la bienvenue en Algérie, aux dirigeants du monde Arabe, qui se donnent rendez-vous les 1er et 2 novembre de l’année en cours, à l’occasion des travaux du Sommet arabe d’Alger.

En écoutant la chanson, on reconnait bien le style de Mazouni, pour son premier couplet, il met en avant l’accueil chaleureux algérien qui sera réservé aux dirigeants arabes qui seront à Alger, les 1er et 2 novembre à venir, en leur souhaitant bienvenue dans leur pays frère.

Pour ce qui est du refrain, le chanteur dit que le destin des pays arabe est lié, mais aussi que notre situation est la même, et que nous sommes tous un seul peuple uni, avec une seule langue, en disant aussi que l’espoir est le même pour tous, celui de voir tous les pays arabes unis.

Par la suite, Mazouni énumère les noms des pays qui seront présents, en chantant le fait que les pays arabes sont unis pour affronter les défis du monde actuel, en évoquant le fait que la bonne intention est là avec ce rendez-vous et qu’il faut en profiter.

Les dirigeants arabes confirment leur présence au sommet arabe d’Alger

Les souverains et chefs d’Etat arabes ont accueilli favorablement l’invitation du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à prendre part aux travaux du 31e Sommet arabe prévu les 1er et 2 novembre prochain à Alger, tout en exprimant leur soutien aux démarches entreprises par l’Algérie pour l’unification des rangs de la nation arabe.

En effet, l’ensemble des souverains et dirigeants arabes invités, par le biais des envoyés spéciaux du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ont affirmé leur participation et leur volonté d’œuvrer pour la réussite de cette importante échéance arabe.

Par ailleurs, les présidents du Sénégal, Macky Sall et azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, ont tous deux reçu une lettre d’invitation de la part du Président Tebboune pour prendre part aux travaux du Sommet arabe d’Alger, en tant qu’invité d’honneur. Le premier en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine (UA) et le second en sa qualité de président en exercice du Mouvement des Non-alignés.

Enfin, le Le secrétaire général des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, qui lui aussi a reçu une invitation, pour assister au sommet arabe d’Alger en tant qu’invité d’honneur, a exprimé sa profonde gratitude au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en confirmant sa présence.