Prolongation de la durée de transit temporaire des véhicules de tourisme des émigrés

Prolongation de la durée de transit temporaire des véhicules de tourisme des émigrés

2012_douanes__2__146215530.jpgLa durée de transit temporaire des véhicules de tourisme appartenant à des émigrés est désormais de six mois au lieu de trois, a indiqué mercredi à Constantine un cadre de la Direction régionale des Douanes algériennes.

S’exprimant en marge d’une journée d’information sur « la Loi de finances 2014 et son impact sur l’entreprise », organisée dans un hôtel de la nouvelle ville Ali Mendjeli, M. Nacer Laouar, inspecteur divisionnaire de ce corps, a précisé à l’APS que cette mesure est applicable « de suite, conformément aux dispositions de la Loi de finances 2014 ».

L’objectif de cette mesure est de permettre aux ressortissants algériens expatriés de « jouir plus longtemps de leurs véhicules de tourisme importés momentanément et d’éviter les maintes demandes de prorogation de délais », a ajouté ce responsable.

M. Brahim Benali, responsable central des relations publiques et de la communication à la Direction générale des impôts, a présenté aux experts comptables, commissaires aux comptes et opérateurs économiques de la wilaya ayant participé à cette journée, une communication sur les nouvelles dispositions de la Loi de finances 2014.

Il a notamment précisé que les principales mesures s’articulent autour de quatre principaux axes portant, notamment, sur l’encouragement de l’investissement et la création de l’emploi, la protection de la production nationale et la régulation du marché, les mesures de certification et d’harmonisation des biens amortissables et le renforcement du dispositif contre la fraude et les fuites fiscales.

« La réglementation fiscale » et « la Loi de finances 2014 dans ses aspects douaniers » ont constitué les autres thèmes débattus au cours de cette rencontre, initiée par la Chambre de commerce et d’industrie Rhumel (CCIR) de Constantine.