Projets LPA à l’arrêt à Belgaid: Enième sit-in des bénéficiaires devant la wilaya

mardi 10 septembre 2019 à 17:45
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

C’est un cri de colère que viennent de lancer les bénéficiaires du programme LPA de Belgaid. Hier, plus d’une trentaine de souscripteurs de cette formule du logement promotionnel aidé LPA se sont rassemblés devant le siège de la wilaya pour dénoncer leur calvaire, face à la cadence non respectée des travaux et le retard enregistré dans la réalisation de leurs logements. Ces derniers sont bénéficiaires des quotas de 197 logements LPA, 154 D et 121 logements LPA, tous implantés à Belgaid. Les contestataires ne sont pas à leur première action puisque plusieurs sit-in ont été observés, ces derniers mois, pour inciter les services concernés à prendre leur responsabilité et respecter leurs promesses pour livrer ces projets, lancés depuis des années, indique-t-on.

Les contestataires se disent outrés face à des reports répétés et des chantiers à l’arrêt. C’est le cas du projet 197 LPA qui est à l’arrêt et les 2 entreprises chargées de sa réalisation mises en demeure, a noté l’un des protestataires, soulignant que ce quota devait être attribué, au courant de ce mois, alors que le taux actuel des travaux ne dépasse pas les 40%, de quoi exaspérer les familles. Idem pour le projet des 154D LPA lequel a été scindé en 2 tranches de 102 et de 54 logements.

Pour ce qui est de la 1re tranche des 102 logements, elle devait être livrée en mai dernier mais les travaux de viabilisation du site posent toujours problème selon notre interlocuteur. Une entreprise chargée de réaliser ces travaux a été installée mais a été, malheureusement, confrontée à certaines anomalies, sur le terrain ce qui s’est répercuté de manière négative sur l’achèvement du projet. En ce qui concerne l’autre tranche des 54 logements, le collectif dénonce la lenteur et préconise le respect des directives données par le wali, pour accélérer les chantiers.

D’autre part, les contestataires rappellent l’autre projet des 121 logements qui est, aussi, à l’arrêt. L’entreprise chargée de réaliser la 1re tranche des 81 logements a été mise en demeure et est hors délais, explique-t-on. En interpellant , hier, le wali d’Oran pour se pencher sur ce dossier, le collectif a exigé la résiliation des contrats des entreprises chargées de réaliser les 197 et 121 logements LPA puisque elles ont été, à maintes reprises, mises en demeure pour non respect des délais, ajoute-t-on.

Pour rappel, une commission composée de représentants de la wilaya, des cadres de l’OPGI et quelques représentants des bénéficiaires de ce projet a été installée, il y a quelques mois à la demande du wali, afin de cerner les insuffisances et assurer le suivi régulier des travaux. Celle-ci vient à la suite des mouvements de contestation observés par les familles qui attendent, depuis 2013, les clés de leurs appartements.

Toutefois et selon les contestataires, ces directives n’ont pas été respectées et les chantiers sont toujours à l’arrêt. Hier, un groupe représentant les contestataires a été reçu par le wali d’Oran et de nouvelles mesures seront, sans doute, prises pour accélérer la cadence et enfin distribuer ces projets qui ont fait couler beaucoup d’encre depuis plus de 6 ans.

K. Assia

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
52 queries in 0,115 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5