Projet de loi de finances 2022 : l’APN vote “Oui”

Projet de loi de finances 2022 : l’APN vote “Oui”

Le projet de loi de finance 2022 a été voté aujourd’hui à l’assemblée nationale. Les députés de l’APN ont dit oui pour le projet de réforme du système des subventions. Le passage de ce projet, qui n’était pas garanti il y a quelques jours, a été finalement adoptée par la majorité des parlementaires.

Le Oui de l’APN a été toutefois soumis à la condition de la commission des finances et du budget de l’Assemblée incarnée par un amendement à l’article 187 du projet de la loi de finance 2022.

Il s’agit d’un article stipulant la création d’un système national de subventions qui porte sur les produits de base et qui assure la protection des classes les plus fragiles de la société via des aides pécuniaires.

L’article a été adopté par la majorité des députés. En effet, l’amendement a obtenu 144 oui, 71 refus et sept abstentions.

APN : le projet de loi de finance est passé

Sans grande surprise donc, les députés de l’APN ont voté oui aujourd’hui mercredi 17 novembre. La majorité de la chambre basse du parlement a adopté le projet de loi de finances 2022.

Il est à noter que le MSP de Makri a quant à lui voté non. Le parti d’obédience islamiste n’a pas manqué de souligner « la dangerosité de l’article 187 qui établi un dispositif d’accompagnement social direct sans l’élaboration d’une base de données, sans dialogue national global, et sans aucun développement économique générateur d’emplois ».

Le parti de Makri ajoute que « l’enjeu traduit une transformation sociale majeure qui fragilise encore plus le pouvoir d’achat des Algériens ».

Il est à noter que le MSP a voté contre le projet suite au rejet de tous les amendements proposés par les députés du groupe parlementaire. Des amendements basés pourtant sur « une protection bilatérale (économie nationale, pouvoir d’achat) », estiment les militants du parti de Makri qu siègent à l’APN.