Projet CAPDEL à Ouled Ben Abdelkader (Chlef) : Début d’installation des membres du Conseil consultatif

jeudi 11 octobre 2018 à 15:13
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

Des membres du Conseil consultatif pour le développement de la commune d’Ouled Ben Abdelkader à Chlef ont été installés dans le cadre de la première opération du genre inscrite, au profit de dix communes pilotes du pays, au titre du programme de renforcement des capacités des acteurs du développement local (CapDel).

D’une durée de trois jours, cette opération prévoit des assemblées générales avec huit catégories représentatives de la société, au terme desquelles seront sélectionnés une soixantaine de membres pour constituer le Conseil consultatif pour le développement, issu de la Charte de la citoyenneté participative. Des cadres du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire étaient présents à l’assemblée d’aujourd’hui ayant vue la sélection des représentants des femmes et des jeunes. Sachant que la 2e journée de l’opération verra la sélection des représentants des organisations professionnelles, des dispositifs de soutien, des opérateurs économiques, de l’université et du secteur de la formation professionnelle, tandis que la 3e journée sera consacrée à l’installation des représentants de la société civile, des personnes aux besoins spécifiques, et autres comités de quartiers. Dans son intervention à l’occasion, le président de l’Assemblée populaire communale d’Ouled Ben Abdelkader, Djilali Cherifi, a souligné la contribution de programme dans la consécration d’une démocratie participative au niveau des dix communes ciblées par le CAPDEL. Il a, également, loué les objectifs de ce programme, visant, a- t-il informé, la «mise en place d’un programme de développement local global, sur une durée de cinq années».

«Il s’agit véritablement d’une valeur ajoutée pour la commune, notamment au plan de la consécration d’une démocratie participative, basée sur la concurrence loyale et la recherche des meilleurs plans de développement», -a-t-il, en outre, estimé. Le responsable, qui a souligné l’écho positif réservé à ce programme par tous les acteurs concernés, a également axé sur son rôle dans le financement de certains programmes relevant d’associations, «et non de projets, comme certains l’ont cru», a- t-il expliqué. «Le CapDel vise à consacrer une approche de développement locale susceptible d’appuyer l’APC, dans la mise en place d’une stratégie de développement concertée, attentive aux attentes des citoyens», a estimé, pour sa part Mohamed, un acteur local ayant pris part à la séance d’aujourd’hui. À noter que le CapDel est un programme de renforcement des capacités des acteurs du développement local, dont les jeunes et les femmes notamment, au niveau de dix communes pilotes retenues au niveau national, pour sa mise en œuvre. Son financement est assuré par trois partenaires, à savoir le ministère de l’Intérieur (trois millions de dollars), l’Union européenne (prés de 8,5 millions de dollars) et le PNUD (prés de 200 000 dollars).

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,243 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5