Prise en charge des militaires à la retraite: Le commandement de l’ANP tranche

mercredi 14 novembre 2018 à 13:59
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Par 

Le haut commandement de l’ANP maintient ses services et bureaux spécialisés mobilisés pour la réception des différents dossiers émanant des retraités.

Les revendications des militaires en retraite, des blessés et les ayants droit de «voies illégales», seront prises en charge.
Le MDN avait déjà il y a plusieurs mois attesté que toutes les doléances de cette catégorie ont été prises en charge par les services habilités. Le MDN avait même rappelé en 2013 que des instructions, ont été formulées par le Haut commandement à ses services spécialisés à travers les différentes Régions militaires, où il a été procédé à l’engagement des mesures et des procédures nécessaires en vue de l’étude de l’ensemble des dossiers émanant des différentes catégories de retraités de l’Armée nationale populaire, et ce à la lumière des dispositions contenues dans le Code des pensions militaires.
Le ministre des Relations avec le Parlement, Mahdjoub Bedda, vient une nouvelle fois rassurer sur ces mesures en réponse à une question d’un député. Sont concernés par ces mesures, les militaires ayant été rappelés pour le service entre 1995 et 1999 dont les dossiers seront étudiés et leurs situations revues selon les articles 106 et 76 datant du mois de décembre 1976.
Le ministre a rappelé que l’article 15 de la même loi stipule que ceux-là mêmes au même titre que les militaires en service bénéficient du même salaire, et ce selon la correspondance 366 datant du 11 octobre 2018. Il a été également souligné que le Haut commandement de l’ANP tient compte des dispositions du décret présidentiel 17-109 du 14 mars 2017.
Il est important de rappeler que le Haut commandement de l’ANP maintient ses services et bureaux spécialisés mobilisés pour la réception des différents dossiers émanant des retraités de l’ANP dans leurs différentes catégories, et ce, conformément aux règlements et lois en vigueur, en vue d’une meilleure prise en charge sociale et médicale. Les retraités de l’ANP avaient observé plusieurs mouvements de contestation pour revendiquer des droits, néanmoins leur mouvement a été infiltré, comme l’avait expliqué un communiqué du MDN, au début de l’année, faisant remarquer, «des agissements ont été enregistrés, de la part d’individus s’autoproclamant des différentes catégories de retraités de l’Armée nationale populaire, ayant emprunté des voies illégales pour exprimer leurs revendications, et ce, avec l’intention de semer le doute et d’induire en erreur l’opinion publique en se présentant comme étant des victimes aux droits sociaux et matériels bafoués, et ayant eu recours à la rue pour imposer leur logique».
Le MDN avait également souligné «l’infiltration d’individus n’ayant aucun lien avec ce dossier et voulant introduire leurs revendications parmi celles des catégories concernées alors qu’elles s’inscrivent dans la catégorie des radiés des rangs de l’Armée nationale populaire pour des raisons disciplinaires et judiciaires qui ont fait l’objet de jugements prononcés à leur encontre à titre définitif».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,620 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5