Présidence de l’APN : Djemaï contre le retour de Saïd Bouhadja

Présidence de l’APN : Djemaï contre le retour de Saïd Bouhadja

Le Front de libération nationale ne prévoit pas le retour de Saïd Bouhadja à la présidence de l’Assemblée populaire nationale. C’est ce qu’a laissé entendre, hier mercredi, Mohamed Djemaï, lors d’une cérémonie en l’honneur des moudjahidine, organisée à l’occasion de la fête de l’Indépendance. 

Répondant à une question sur la possibilité d’un retour de l’ancien président de l’APN, le secrétaire général du FLN a indiqué que ce dernier «n’a pas présenté sa candidature». Le poste de président de l’Assemblée populaire nationale est vacant depuis la démission, mercredi, de Moad Bouchareb. 

Selon des députés du FLN, Mohamed Djemaï, élu de la wilaya de Tébessa, aurait l’intention de se porter candidat. 

Le Front de libération nationale, qui dispose de la majorité au sein de la Chambre basse du Parlement, devra sélectionner un député qui sera candidat au poste de président de l’APN. Le règlement intérieur de l’Assemblée indique que le nouveau président doit être élu dans les 15 jours qui suivent la démission de son prédécesseur. 

Moad Bouchareb avait été élu le 24 octobre 2018 au terme d’un retrait de confiance voté par la majorité des députés contre Saïd Bouhadja. 

Agé de 48 ans, il faisait partie des personnalités dont le mouvement populaire a exigé le départ ces derniers mois. 

T. H.