Pour Recouvrer les 8.000 mds de DA de créances. Djoudi : «C’est difficile pour la DGI»

Pour Recouvrer les 8.000 mds de DA de créances. Djoudi : «C’est difficile pour la DGI»