Pour garantir une baignade sécurisée aux estivants: des couloirs réservés aux jets-skis dans les 33 plages autorisées

Pour garantir une baignade sécurisée aux estivants: des couloirs réservés aux jets-skis dans les 33 plages autorisées

Par J. Boukraâ.

Pour garantir une baignade sécurisée aux estivants: des couloirs réservés aux jets-skis dans les 33 plages autorisées

Contrairement aux années précédentes, les responsables à la wilaya d’Oran ont décidé de généraliser la délimitation de la zone de baignade et des couloirs réservés aux jets ski à l’ensemble des plages de la wilaya pour la saison estivale 2018, a-t-on appris, hier, de sources proches de la wilaya d’Oran. Cette mesure, qui se limitait à certaines plages, sera généralisée à toutes celles où la baignade est autorisée, ont affirmé nos sources. Cette opération vise à éviter des accidents dus à ce genre d’équipements de plaisance et garantir une baignade sécurisée aux estivants, comme ce fut le cas l’année précédente ou peu d’incidents ont été enregistrés dans les zones où la baignade est délimitée.

Il a été décidé, pour la saison estivale actuelle, l’ouverture de 33 plages à la baignade sur 34 réparties à travers la wilaya d’Oran, soit le même nombre que l’année dernière. La wilaya d’Oran a donné des instructions aux directions de la Jeunesse et des Sports et de la Culture pour créer une ambiance culturelle et récréative sur les plages pour permettre aux estivants de passer des moments agréables, en bord de mer. Le nombre d’estivants ayant fréquenté les plages d’Oran a atteint, la saison estivale 2016, plus de 20 millions. Il y a lieu de signaler qu’un ‘Monsieur plage’, un administrateur chargé du suivi de la préparation des plages pour la saison estivale, a été désigné, dans chaque commune côtière de la wilaya d’Oran. Initié dans le cadre du dispositif de prise en charge efficace des espaces balnéaires, cet agent public, désigné par la commune aura pour rôle de coordonner entre les différents intervenants et signaler, au quotidien, tout manquement ou insuffisance, en termes d’hygiène, de quiétude et de sécurité des périmètres balnéaires. « Malgré les efforts fournis pour améliorer le cadre de vie des estivants, il y a lieu de pallier aux défaillances et autres dépassements récurrents qui sont relevés chaque saison estivale », avait déclaré, dernièrement, un responsable à la direction du Tourisme.

Il a estimé que le renforcement de la gestion des plages par ce « dispositif vigilant », initié par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, pourra améliorer les prestations, au profit des estivants. Il a évoqué, entre autres mesures, le recours au service des gardes-côtes, pour la surveillance des engins mécaniques en mer (jets-skis), ainsi que le renforcement du transport assurant les dessertes aux plages et sites balnéaires dans la perspective de l’assurer même à des heures tardives. L’intérêt est également accordé à la mise d’un terme à certaines pratiques commerciales, informelles, comme l’occupation anarchique et illégale des espaces balnéaires, a-t-il ajouté.