Port et aéroport d’Oran: un dispositif de facilitation des formalités douanières pour nos expatriés

Port et aéroport d’Oran: un dispositif de facilitation des formalités douanières pour nos expatriés

Par S. M.

Port et aéroport d’Oran: un dispositif de facilitation des formalités douanières pour nos expatriés

Couloir vert pour les familles motorisées, les malades et les personnes âgées, brigades navigantes, assouplissement des procédures administratives de traitement des titres de passage en douane (TPD), réduction du délai de traitement des voyageurs à moins de deux minutes, bureaux d’accueil, numéro vert… la direction régionale des Douanes algériennes a mis en place un dispositif de facilitation des formalités douanières pour nos ressortissants, résidant à l’étranger. La responsable de la Communication de cette direction révèle que ce dispositif « spécial saison estivale » désormais opérationnel dans les ports et aéroports de la région ouest a été élaboré sur instruction de la DG des Douanes pour accueillir nos expatriés dans les meilleures conditions. Le couloir vert permet notamment aux familles, aux personnes à capacité réduite et aux personnes âgées de bénéficier d’un traitement privilégié sans contrôle et d’accélérer leur passage aux postes frontaliers.

Ces mesures de facilitation des formalités douanières visent à épargner à nos compatriotes émigrés les tracasseries bureaucratiques de traitement des voyageurs. Les titres de passage en douane (TPD) comportant, entre autres, l’identification du véhicule et ses caractéristiques techniques ainsi que les déclarations de contrôle de change sont téléchargeables sur le site «web» des Douanes et sont en outre remplis au bord des car-ferries pour réduire le temps de débarquement. Selon la même source, le temps de traitement des voyageurs ne dépasse guère, cette année, une minute quarante secondes.

La direction des Douanes a, aussi, mis en place plusieurs scanners, au port et à l’aéroport d’Oran, afin de permettre une meilleure fluidité du contrôle des passagers et des véhicules. Un numéro vert et une ligne directe de la DG des Douanes algériennes sont, également, mis à la disposition des voyageurs pour les réclamations. Il est à noter que l’établissement portuaire d’Oran accueille, à chaque saison estivale, des milliers d’émigrés qui rentrent au bled, le temps des vacances d’été.

La majorité des expatriés algériens préfèrent prendre le bateau, un moyen de transport plus économique que l’avion, pour se rendre en Algérie.