Port du masque : lourde amende contre un contrevenant à Oum El Bouaghi   

Suivez-nous sur Viber et Google News

Un citoyen a été condamné, hier dimanche à Oum El Bouaghi, à une lourde amende, pour non-respect des mesures de prévention contre la propagation du Covid-19, consistant au port du masque.

Le document du procès-verbal émis par les services de la sureté de la wilaya de Oum El Bouaghi à l’encontre du citoyen « réfractaire », a été relayé ce lundi sur les réseaux sociaux et repris par plusieurs médias. Le jeune a été condamné à une amende de 10 000 DA.

Pour rappel, le port du masque de protection est rendu obligatoire en Algérie à partir du premier jour de l’Aid El Fitr, soit hier dimanche 24 mai. Le décret exécutif rendant obligatoire le port du masque de protection comme mesure de prévention dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19) a été publié dans le dernier numéro du Journal officiel Numéro 30.

Le décret stipule dans son article 3 que « les personnes enfreignant les mesures de confinement, de port du masque de protection, des règles de distanciation et de prévention et les dispositions du présent décret sont passibles de peines prévues par le Code pénal ».

Rédaction d’Algerie360