Plusieurs activistes du Hirak convoqués par les services de sécurité

Plusieurs activistes du mouvement populaire (Hirak) ont été convoqués, ce jeudi, par les services de sécurité, indique le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).

Parmi les activistes convoqués on retrouve l’étudiante Anaïs Matari, toujours présente à la tete de la marche des Etudiants chaque mardi à Alger.

Anaïs Matari s’est présentée ce jeudi au commissariat de la police judiciaire de la wilaya d’Alger après avoir reçu hier une convocation de la même institution. L’étudiante a été interrogée pendant plus d’une heure avant d’être relâchée.

Le jeune activiste Samy Rahmani, lui aussi a été convoqué par la police judiciaire d’Alger.

A chléf, Khadija Dahmani a été arrêtée par la gendarmerie nationale emmenée à la brigade de recherche où elle a subi un interrogatoire sur une publication Facebook au sujet du Coronavirus. Son téléphone a été saisi.

Rédaction d’Algerie360