Pisciculture : Session de formation des agriculteurs de Nedroma à Tlemcen

samedi 16 novembre 2019 à 21:34
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

Une session de formation en pisciculture est prévue au courant de cette semaine à Nedroma (Tlemcen), au profit des agriculteurs de la région a-t-on appris mardi, auprès de la direction de la pêche et des ressources halieutiques.

S’inscrivant dans le cadre du développement des activités aquacoles continentales à travers la wilaya de Tlemcen, notamment la filière de la pisciculture intégrée à l’agriculture, cette session de formation sera organisée par la Direction de la pêche et des ressources halieutiques en étroite collaboration avec la chambre de pêche, l’école de pêche de Ghazaouet et la Direction des services agricoles. La formation a durée trois jours et touchera, selon la même source, une quinzaine d’agriculteurs de cette région.

Les agriculteurs concernés par cette formation ont abordé durant les deux premiers jours le volet théorique du programme. Pour ce qui est du volet pratique, il est prévu pour le dernier jour qui aura lieu au niveau d’une exploitation agricole au sein de la même Daïra, a-t-on indiqué. Durant ces trois jours, les apprentis suivront des cours théoriques et des conseils d’orientation pour réussir leurs investissements dans ce domaine.

La formation concerne les méthodes et pratiques de l’élevage de poissons en eau douce, les ensemencements dans les bassins d’irrigation et les bienfaits que l’on peut en tirer sur le plan alimentaire et sur l’environnement, a-t-on expliqué. Cette pratique consiste à introduire l’élevage de poissons dans un milieu à vocation agricole. Le procédé consiste à développer les deux activités, parallèlement ou séquentiellement, en bénéficiant des avantages de l’une pour l’autre.

L’intégration de la pisciculture dans l’agriculture permet de garantir un apport supplémentaire en protéine, créer un microécosystème qui permet de recycler les résidus agricoles dans la pisciculture et vis-versa, tout en réduisant la pollution organique, l’utilisation des engrais chimiques et le coût de revient du poisson pour l’agriculteur et sa famille, accroître les rendements agricoles de l’exploitation et enfin développer une agriculture bio et durable, a-t-on souligné.

Les principales espèces d’élevage en pisciculture intégrée à l’agriculture sont la carpe commune, la carpe herbivore, la carpe argentée, la carpe à grande bouche, le mulet, le tilapia, le sandre et le Black bass qui sont des poissons de haute valeur nutritive. La wilaya de Tlemcen compte 540 bassins d’irrigation susceptibles d’être ensemencés. Depuis 2009, la Direction de la pêche, en collaboration avec la Chambre de pêche et d’aquaculture et l’école de pêche de Ghazaouet, a procédé à l’ensemencement de 153 bassins d’irrigation dont deux retenues collinaires privées destinées à l’irrigation, pour un total de 153 000 alevins de tilapia et carpe commune provenant des écloseries, notamment celles du Centre national de recherche et de développement de la pêche et de l’aquaculture de Bousmaïl (wilaya de Tipaza), l’écloserie mobile de Sidi Bel-Abbès et celle de Hariza située à Aïn-Defla).

Durant l’année en cours, 64 bassins d’irrigation ont été ensemencés par 497 unités de carpe commune pêchées dans les barrages de la wilaya, et ce, après une formation à la carte théorique et pratique qui a touché les agriculteurs de neuf daïras. En parallèle, un riche programme de sensibilisation et de vulgarisation est prévu durant les mois de novembre et décembre au niveau des douze subdivisions agricoles de la wilaya pour encourager les fellahs de la wilaya à adhérer à ce programme et en même temps assurer le suivi des bassins déjà ensemencés, a-t-on fait savoir.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
78 queries in 5,206 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5