Pierre Claverie, Évêque d’Oran : Mémoire d’un destin volé

jeudi 1 août 2019 à 18:47
Source de l'article : Algerie360.com

Triste jour que celui du premier août 1996. Oran deuxième plus grande ville d’Algérie, jusque là un peu plus épargnée par le terrorisme, est confrontée ce jour-là, à une terrible nouvelle.

Pierre Claverie Évêque d’Oran, est mort dans sa voiture en compagnie de son chauffeur, Bouchikhi Mohamed, déchiquetés par l’explosion d’une bombe déposée à l’entrée de l’évêché, situé à deux pas de la préfecture. L’assassinat, non revendiqué, ressemble en tout point aux méthodes des Groupes islamistes armés ; en effet, la bombe actionnée à distance, est une fabrication artisanale, il s’agirait d’une charge explosive reliée à une bonbonne de gaz selon les premières expertises. Cet assassinat est vraisemblablement dû au nouveau départ des relations franco-algériennes annoncées par le ministre français des Affaires Étrangères, Monsieur Hervé de Charette en visite officielle en Algérie.

C’est en revenant d’Alger, où il était reçu avec d’autres religieux par le ministre des français des Affaires Étrangères, que l’évêque trouva la mort.

Il était très aimé par les Oranais, qui appréciaient son travail de rassemblement pour le rapprochement des communautés, musulmane et chrétienne. Il était un fervent militant d’une Algérie à la fois ouverte et unie. Ses actions ne se limitaient pas à la solidarité des plus pauvres, il s’impliquait courageusement à venir en aide à tous ceux qui se sentaient visés par la menace terroriste. Il était pour une Algérie solidaire et en paix.

Voici ce que Mgr Claverie dira dans son homélie le 2 octobre 1981 quand il fut ordonné évêque d’Oran : « Mes frères et amis algériens, je vous dois à vous aussi d’être ce que je suis aujourd’hui. Vous aussi, vous m’avez accueilli et porté dans votre amitié. Je vous dois d’avoir découvert l’Algérie qui était pourtant mon pays, mais où j’ai vécu en étranger toute ma jeunesse. Avec vous, en apprenant l’arabe, j’ai surtout appris à parler et à comprendre le langage du cœur, celui de l’amitié fraternelle où communient les races et les religions ».

Mgr Claverie est né à Bab-El-Oued, dans un quartier d’Alger.

Source: AJOUAD Algérie Mémoires

Vidéo : Assassinat de Monseigneur Pierre Claverie, évêque d’Oran

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
63 queries in 0,325 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5