Le pétrole new-yorkais ouvre en baisse à New York

Le pétrole new-yorkais ouvre en baisse à New York

Le prix du pétrole new-yorkais perdait de la valeur à l’ouverture vendredi, opérant ainsi une halte après avoir atteint la veille un sommet en trois ans, et ce, suite à l’annonce d’une forte chute des réserves de brut aux Etats-Unis. Vendredi après-midi, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février, la référence américaine, cédait 54 cents et s’échangeait à 61,47 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

La veille, les cours de l’or noir ont grimpé à leur plus haut niveau en séance depuis mi-2015, à 62,21 dollars pour le WTI et à 68,27 dollars pour le Brent à Londres, et en clôture depuis décembre 2014. Après cette envolée, « le marché semble tout simplement prendre un peu de recul avec des investisseurs engrangeant une partie de leurs bénéfices », a avancé un analyste.