Passeport biométrique : l’opération prochainement élargie aux ressortissants algériens en Europe

Passeport biométrique : l’opération prochainement élargie aux ressortissants algériens en Europe

Un passeport biom鴲iqueL’opération d’établissement et de délivrance des passeports biométriques sera élargie, durant le mois d’avril courant, aux ressortissants algériens établis en Europe avant de l’être le mois prochain au reste du monde, a annoncé samedi à Lyon (France) le secrétaire d’Etat chargé de la communauté nationale à l’étranger, Belkacem Sahli.

« L’extension de l’opération à l’ensemble des postes consulaires algériens à travers le monde, permettra, si les ressortissants y répondent d’ores et déjà, au pays d’être au rendez-vous fatidique du 24 novembre 2015 », a-t-il déclaré lors d’une visite de travail au Consulat général de Lyon.

Pour ce faire, M. Sahli a appelé encore une fois les ressortissants algériens à se présenter, dès maintenant, aux postes consulaires pour se faire établir leurs passeports biométriques et ne pas attendre l’expiration de leurs passeports actuels.

« Cela créera plus de tension sur les postes consulaires et rendra pratiquement impossible de donner des rendez-vous rapprochés pour se faire établir les documents de voyage », a-t-il toutefois prévenu, rappelant que le Centre d’El Hamiz (Alger) est le seul en son genre dans le pays et traite les demandes de l’ensemble des citoyens algériens, et que la confection du passeport demeure du ressort du Ministère de l’Intérieur.

Le secrétaire d’Etat chargé de la communauté nationale à l’étranger avait assuré, vendredi, que les délais de délivrance des passeports biométriques seront « au maximum » réduits aux ressortissants algériens établis à l’étranger avec l’ouverture la semaine prochaine d’une liaison intranet entre les consulats et le Ministère des Affaires étrangères.

« Cette liaison, dont les données biométriques notamment viennent d’être sécurisées par le ministère de l’Intérieur, sera opérationnelle dès la semaine prochaine et permettra de ramener d’un mois à 20 jours les délais de délivrance des documents de voyage », avait-il indiqué à l’APS, en marge d’une visite de travail au consulat d’Algérie à Grenoble.

L’Algérie doit se conformer en 2015 aux normes internationales de délivrance et de contrôle des documents de voyage, notamment celles recommandées par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale.

Le secrétaire d’Etat chargé de la communauté nationale à l’étranger a entamé, vendredi, une visite de travail de deux jours en France, consacrée essentiellement à l’évaluation de l’opération de délivrance du passeport biométrique, élargie depuis mars dernier à l’ensemble des 18 postes consulaires de l’Algérie en France.

C’est sa troisième visite du genre en France depuis le début de l’année. En janvier dernier, il avait procédé au lancement officiel de la délivrance des premiers passeports biométriques à des ressortissants algériens établis à l’étranger, avant d’élargir l’opération, en mars, à l’ensemble des 18 postes consulaires en France.