Pas de grève pour le service public

Suivez-nous sur Viber et Google News

Une grève nationale, lancée par des appels anonymes, est organisée ce dimanche 8 décembre, un peu partout en Algérie. S’il est difficile, pour le moment, d’estimer l’ampleur de la mobilisation, il semble que les citoyens doivent se joindre au mouvement. D’ailleurs, lors des derniers vendredis, « la grève Générale » était scandée par tous les manifestants.
Mais pour l’instant, la grève n’a pas d’impact sur la fonction publique et notamment les écoles, les transports, les mairies à l’exception de quelques niches. Notamment à Tizi-Ouzou, Bejaia, Bouira.
Selon les appels lancé depuis plusieurs déjà sur les réseaux sociaux, l’objectif de ce mouvement de protestation nationale est d’avorter ce qui est qualifié de mascarade nationale. C’est-à-dire les élections du 12 décembre prochain.
À noter que c’est la deuxième grève générale que connaît le Hirak depuis le 22 février. Puisque le 10 mars dernier un mouvement semblable a été organisé pour arrêter Abdelaziz Bouteflika qui tentait de briguer un cinquième mandat.