Paris – Alger à pieds : Mehdi arrive enfin en Algérie

Paris – Alger à pieds : Mehdi arrive enfin en Algérie

Mehdi Debbrah, connu sous le nom de « debbraahworld » sur les reseaux sociaux s’est donné un défi fou : faire le trajet depuis la France vers l’Algérie à pieds. Ce jeune parisien d’origine algérienne âgé de tout juste 26 ans a pris l’initiative de faire Paris – Alger, avec pour seuls compagnons un sac à dos et son téléphone à la main pour partager cette aventure avec son demi-million d’abonnés sur les réseaux sociaux.

Si son objectif premier est d’atteindre la capitale soit la wilaya d’Alger, Mehdi est déjà arrivé en Algérie ce jeudi 8 septembre 2022. C’est par le biais des réseaux sociaux notamment Instagram et Tiktok qu’il diffuse un message, où il partage sa joie avec ses abonnés.

Il poste donc une vidéo, de lui dans la ville de Kala accompagné d’un message : « Enfin j’y suis… maintenant je dois rejoindre la capitale, il y a environ 1 mois de marche pour rejoindre Alger » ! Il précise qu’il compte passer par la cote et les grandes villes telles Annaba, Skikda, Jijel ou même Bejaia, et continuer de partager la suite de cette aventure avec les personnes qui soutiennent ce projet.

Plus de 4000 Km à parcourir pour rejoindre sa destination finale

Pour rappel, le jeune Mehdi a débuté son trajet le 5 mai 2022, en partance de Paris. Depuis son départ de Paris, il parcourt plus de 28 kilomètres par jour et ce, grâce a une condition physique remarquable. Il a mis en place un itinéraire qui lui permettrait de traverser 5 pays en l’espace de 136 jours pour enfin arriver à destination.

A savoir qu’il est un habitué des longues marches, il a déjà rejoint Marseille à pied depuis la capitale, mais aussi fait Paris – Venise en 33 jours, Paris – San Sebastian en 23 jours, ou même Paris – Copenhague en 59 jours.

Ce projet n’était pas sans embuches, mais entre les moments de fatigues et ceux où il s’est trompé de chemin, le voyageur garde le sourire de partage de la positivité avec sa communauté.

Le projet humanitaire qui se cache derrière se projet

Dans un premier temps, Mehdi a entrepris ce périple pour rendre hommage à son père. En effet, le jeune homme a perdu son paternel en début d’année, et avant de « s’installer professionnellement », il a décidé de lui rendre un dernier hommage grâce à cette marche.

Dans un second temps, il faut souligner que cet hommage est accompagné d’une action qui a le mérite d’être louable : une cagnotte a été mise en place. Celle-ci a pour but de récolter des fonds qui seront remis à l’association Life. L’ensemble de la somme récoltée financera la construction d’un château d’eau dans un pays dans le besoin.

La localisation sélectionnée est le Togo. Plus précisément la précisément la région de Kara, département de Dankpen, commune de Guérin Zouka, dans le village de Sakponi, à 456 km de la capitale Lomé.

Grace au soutien d’une communauté très investie, les résultats de cette action sont déjà visibles. « Un forage à château d’Eau de 50m de profondeur, alimentés par des plaques solaires, équipe d’un réservoir de 5 mètre cube et d’une borne fontaine avec une sortie de 5 robinets » est déjà mis en place, selon ce qu’a partagé Mehdi sur la page de ladite cagnotte.

A savoir, que 2184 donateurs ont déjà participé, et 46 807,00 € ont été collectés soit 94% de la somme demandée. Selon la même source, le projet permettra à terme «d’abreuver plus de 3000 bénéficiaires y compris le bétail et projets agricoles », un bel hommage à son défunt père.