Paradou AC: Les vertus du travail planifié

lundi 11 février 2019 à 8:14
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

M. Zeggai

Paradou AC: Les vertus du travail planifié

Lorsque les petits lutins de l’Académie du Paradou jouaient pieds nus et sans gardien de but, certains de nos « connaisseurs » se moquaient de cette façon de travailler. Ces mêmes personnes, se croyant infaillibles, ont prédit un avenir incertain à ces jeunes académiciens. Mais la réalité est là et bien là. Aujourd’hui, le PAC est en train de faire sensation pour devenir la meilleure équipe d’Algérie sur le plan de la performance et la qualité du jeu.

C’est aussi l’équipe qui ne cesse d’émerveiller avec des joueurs qui sont sollicités par des clubs étrangers et qui sont bien partis pour suivre le chemin de leurs ex-coéquipiers, Atal, Bensebaïni, El-Mellali et Meziane, sans oublier Benguit (USMA), Benkhelifa (JSK), Mansouri et El Mouaden (MCO).

Aujourd’hui, le Paradou, c’est aussi Zakaria Naïdji, le meilleur buteur de la Ligue 1 avec seize réalisations en 21 matches. Mais pour les observateurs, ce n’est guère une surprise. Le PAC est un club qui est géré différemment par rapport aux autres clubs. Mais, selon les règles du football, on ne le dira jamais assez, au Paradou, on ne parle jamais des deux tiers, d’opposition ou de problèmes financiers. Kheireddine Zetchi, l’initiateur de l’Académie, élu à la tête de la FAF, a passé le flambeau à son frère Hacene, sans qu’il ait un changement dans la conception de la politique préconisée, suivant le projet sportif initié au départ. C’est aussi la stabilité de l’équipe dirigeante où tout le monde est sur la même longueur d’onde.

Face au MCO, les jeunes « Bleu et Jaune » ont confirmé tout le bien que l’on pensait d’eux après avoir damé le pion à la JSK. Le mérite revient à l’entraîneur portugais Francisco Chalo, qui a réussi à supprimer quelques déchets comme la naïveté du jeu de ses joueurs qu’il a compensée par une agressivité pour gagner des duels. « Je pense que notre victoire est méritée au vu de l’ensemble de la partie. Nous étions les meilleurs sur le terrain. C’est en toute logique que nous avons décroché cette victoire. Je dirai que cela va nous faire beaucoup de bien sur le plan mental et nous permettra d’aborder la suite du championnat avec beaucoup de confiance », affirmera le coach portugais qui s’est dit satisfait de l’ascension de son équipe depuis l’entame de la phase retour et surtout l’éclosion de certains éléments.

En effet, en plus de ces résultats satisfaisants, le Paradou est en train de forcer le respect et l’estime des connaisseurs grâce à son Académie qui fêtera les douze ans de son existence. Loucif, Boudaoui, Zorgane, Hamoudi, Benayad, Mouali, pour ne citer qu’eux ceux-là, sont de véritables découvertes de ce championnat. Avec une équipe d’un peu plus de vingt ans de moyenne d’âge, le Paradou a encore une grande marge de progression, surtout que les dirigeants souhaitent une participation internationale afin de permettre à leur équipe de se faire connaître dans les concerts continental et arabe.

A première vue, et compte tenu de la qualité du travail entrepris au sein de ce club et la disponibilité des dirigeants qui œuvrent dans l’intérêt de leur équipe, le PAC semble bien parti et bien armé pour atteindre de tels objectifs et surtout aller le plus loin possible en coupe d’Algérie, c’est du moins le vœu des responsables du club.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
16 queries in 0,234 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5