Parachèvement de l’opération de création des 48 entreprises de transport urbain à l’échelle nationale

Parachèvement de l’opération de création des 48 entreprises de transport urbain à l’échelle nationale

Le nombre d’entreprises publiques de transport urbain est désormais passé à 48 après la récente création de 27 nouvelles unités, a affirmé dimanche à Batna le ministre des Transports, M. Amar Tou.

Sept entreprises seront opérationnelles « dans les tout prochains jours » dans plusieurs wilayas dont Bejaia, Ghardaïa et Jijel pour s’ajouter aux 14 entreprises déjà en activité, a ajouté M.Tou.

Les véhicules de transport en commun des nouvelles entreprises seront acquis par le ministère des Transports auprès de la société nationale de véhicules industriels (SNVI) qui, a-t-il dit, « construit des véhicules modernes à des prix unitaires ne dépassant pas 18 millions DA, alors que les bus importés de Belgique coûtent près du double ».

L’écart entre le prix d’achat pratiqué et le coût réel du transport sera pris en charge par le Fonds de promotion du transport urbain, crée en 2005, de sorte à permettre à ces entreprises de devenir propriétaires de véhicules exploités et de payer leurs créances, a précisé le ministre.

M. Amar Tou a également insisté sur l’obligation pour ces entreprises, « faute de fermer leurs portes », de redoubler d’efforts en matière de gestion et d’entretien pour parvenir à réaliser des recettes qui leur permettront de renforcer leur parc roulant et de conquérir le marché du transport urbain.