Panama Papers: Le fils du P-DG de Sonatrach impliqué dans le transfert de devises vers Hong Kong

dimanche 1 juillet 2018 à 15:26
Source de l'article : Echoroukonline.com

Un autre scandale vient d’éclabousser la compagnie pétrolière Sonatrach.Il s’agit cette fois du fils de son P-DG Nassim Ould Kaddour accusé d’être impliqué dans le transfert de fonds en devises du Liban vers Hong Kong ,et ce dans le cadre du scandale financier Panama Papers.

Le site libanais « Daraj » a publié une enquête approfondie indiquant qu’après la dissolution de la filiale de Sonatrach en 2007 « Brown and Root Condor », le fils d’Abdelmoumen Ould Kaddour a tenté de transférer des sommes importantes du Liban à Hong Kong.

La même source ajoute que « A.B.F »,fils notamment d’un haut responsable en Algérie et propriétaire de la galerie d’art monégasque, s’est retiré d’un montage offshore ou il était associé avec Nassim Ould Kaddour.

Synergex Group S.A, est le nom de l’une des compagnies seychelloise fournies à M.Ould Kaddour par Mossack Fonseca via la société fiduciaire libanaise Saad, Debs & Partners Law Firm. La deuxième compagnie est dénommée Farahead Equipment Energy Limited et a été constituée en 2013.

Ces deux sociétés devaient prendre part dans une société à constituer à Hong Kong, et serviront à l’ouverture d’un compte dans une banque de l’enclave», ajoute-t-on de même source.

Les nouveaux «Panama papers» soulignent en outre que juste après sa sortie de prison en 2009 dans le cadre de l’affaire d’espionnage dont il avait été accusé, Abdelmoumène Ould Kadour et son fils se sont offert une superbe villa de 3826 m2 sur les Hauts de Seine, d’une valeur de plusieurs millions d‘euros.

«Y a-t-il des objections au sujet de la demande du client libanais qui veut ouvrir un compte à Hong Kong ? Le bénéficiaire économique de la société sera un Libanais. Le client a commandé à notre bureau de Hong Kong une société avec des trustees et un compte bancaire à Hong Kong. L’actionnariat de la société sera composé de deux structures seychelloises administrées par Mossack Fonseca», s’était alors demandé Jorge Luis Fruto du bureau de Mossack Fonseca à Hong Kong dans un mail adressé le 5 juin 2013 au service juridique de la firme panaméenne lors du traitement de la requête formulée par Ould Kaddour et Benferhat via la firme libanaise.

Sofiane.A / version française: Rachel Hamdi

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,129 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5