Ouyahia défend le bilan de Bouteflika et attaque ses détracteurs

Ouyahia défend le bilan de Bouteflika et attaque ses détracteurs

ouyahia_bouteflika.jpgEnnahar TV détenait une exclusivité hier soir. En effet, la chaîne avait comme invité, l’ancien chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia, qui rappelons le, a été silencieux pendant un peu plus d’une année.

A l’occasion de cette intervention télévisuelle, Ahmed Ouyahia est revenu sur la candidature de Bouteflika en détails. Premièrement, il a commencé par répondre à ceux qui déclarent que la DRS et l’état-major sont contre un 4e mandat du président sortant.

Il a expliqué que selon lui,  l’institution militaire n’affichait aucune opposition à ce quatrième mandat. Ouyahia a même étayé ses propos en revenant quelques années en arrière et en donnant l’exemple de la présidentielle de 2004.  L’ancien patron du RND, a rappelé qu’à l’époque aussi, « certains disaient que le chef d’état-major, le général Lamari était contre le deuxième mandat » et pourtant le général n’était pas du tout contre le président, qui a été réélu facilement.

Enfin, à propos de la relation entre l’armée algérienne et les présidents, Ahmed Ouyahia a ajouté :  » Retenez bien que les généraux n’ont jamais fabriqué les présidents en Algérie ». Avant de souligner que la presse et les politiques qui  développaient des analyses disant que c’est l’état-major qui  choisit le président en Algérie, se basaient sur de fausses données.

Pendant cette intervention, tant attendue par certains, l’ancien chef du gouvernement est également revenu sur les déclarations de certains politiques. Par exemple, il a abordé le sujet de l’appel de Mouloud Hamrouche, qu’il qualifie tout simplement de « coup d’état ».

Ahmed Ouyahia s’est également adressé au secrétaire général du FLN, Amar Saâdani qu’il invite à cesser d’appeler à l’instauration d’un État civil car selon lui, nous sommesdans un État civil.

Quant à ceux qui appellent au boycott de la prochaine élection, Ahmed Ouyahia n’a pas été tendre avec eux. Il a entre autres fait allusion aux actions du mouvement Barakat qu’il a qualifié de « non démocratiques ».

Finalement, l’ancien patron du RND, qui est maintenant membre du staff de campagne de Bouteflika, a tenu à rassurer sur l’état de santé du président-candidat.  Il déclare qu’il n’a pas consulté le dossier médical du président, mais qu’il a constaté par lui même la bonne santé de ce dernier, en tout cas d’un point de vue intellectuelle. Ahmed Ouyahia révèle s’être récemment entretenu avec Bouteflika, qui selon lui, a préservé toutes ses capacités morales et son intelligence.

Pour clore, Ahmed Ouyahia s’est dit être opposé à l’amnistie générale des islamistes.

Regardez l’intégrale de l’émission sur ://www.algerie360.com/?p=213836