Ouverture de vols Alger-New York : l’ambassadrice US enthousiaste

Ouverture de vols Alger-New York : l’ambassadrice US enthousiaste

L’ambassadrice américaine en Algérie, Elizabeth Moore Aubin, a rencontré le wali de Djelfa, Amar Ben Saad. Où ce dernier a abordé avec l’ambassadrice américaine des projets de développement et du potentiel économique de l’État.

L’ambassadeur Aubin a également visité l’élevage de dindes Khider, qui utilise la technologie et le bétail américains. Pour réaliser une augmentation des bénéfices et créer des opportunités d’emploi pour les Algériens.

Les propriétaires de fermes, pour leur part, ont souligné l’importance d’une liaison aérienne directe entre les États-Unis et l’Algérie. Pour réduire les coûts par rapport au passage par le Qatar ou la Turquie. Ce qui entraînera – selon eux – une baisse des prix et une amélioration de la qualité pour les consommateurs algériens.

De son côté, l’ambassadrice américaine a estimé que la mise en place d’une liaison aérienne New York-Alger, a un intérêt économique pour les deux parties.

Elle a également précisé que ceux qui souhaitent se rendre aux États-Unis ou vice versa pourront donc faire ce voyage en 16 heures. En précisant qu’ “ils n’auront pas à passer par une autre ville et à mettre 3 jours pour s’y rendre”. “Nous sommes donc vraiment impatients de lancer ligne directe de New York à Alger et nous espérons que cela se produira bientôt.” Ajoute-t-elle.

L’ambassadrice américaine émerveillée par la wilaya de Béjaia

De plus Elizabeth Moore Aubin a également visité la wilaya de Bejaia, en appréciant ses beaux paysages. Cette dernière a tweeté en disant « De la vue imprenable sur la Méditerranée à Cap Carbon ». « A l’histoire de la science et de la culture dans la Casbah et la place Gidon, à la merveilleuse glace de « La glace de Da Ali Bou » Bejaia n’a pas du tout déçu l’ambassadrice Aubin.