Ouejdane, Rayane et Brahim, heureux lauréats du concours Cirta-Science à Constantine

Ouejdane, Rayane et Brahim, heureux lauréats du concours Cirta-Science à Constantine

arton96599-e3bdb.jpgLes noms des trois lauréats du 5e concours Cirta-Science, initié à Constantine par l’association Sirius d’astronomie, ont été dévoilés samedi après-midi, au cours d’une cérémonie organisée au palais de la culture Malek-Haddad.

Ouejdane Sebaïs, 16 ans, du lycée El Houria, est l’heureuse gagnante dans la catégorie des élèves de 1ère année secondaire (AS), Rayane Mesbah 17 ans, du lycée Youghourta est la lauréate de la catégorie ciblant les lycéens de 2ème AS et Brahim Benabbas, 18 ans, du lycée Houari-Boumediene d’Ouled Rahmoune, a décroché la 1ère place pour les classes de 3e AS.

Les trois gagnants effectueront une visite scientifique au pays du Soleil Levant.

Ils iront notamment au Nobeyama Radio Observatory (NRO), situé au Japon, près de Nagano, à une altitude de 1.350 m, ainsi qu’au mont Fuji.

Lors de la cérémonie, le Pr. Jamal Mimouni, président de l’association Sirius, rappelant que plus de 500 lycéens des classes scientifiques de la wilaya de Constantine avaient participé, le 16 février dernier, au grand concours Cirta-science, s’est réjoui de la « notoriété » que gagne ce concours.

Le représentant de l’ambassade du Japon à Alger, Youshia Amitani, valorisant les relations algéro-japonaises, a estimé que le voyage des lauréats dans ce pays est « de nature à renforcer les relations bilatérales et à consacrer la coopération entre les deux pays dans le domaine scientifique, notamment ».

La cérémonie a été l’occasion pour les jeunes adhérents de l’association Sirius de dévoiler une autre facette de leur talent avec la présentation d’une pièce de théâtre intitulée « Al Amana », écrite et mise en scène par les jeunes de Sirius, et que le public a longuement ovationnée.

La jeune musicienne Souha Naceri a enchanté le public avec son solo pour violon « Bilahi ya hamami », avant que les choristes et la troupe de l’association Sirius n’enchaînent avec « Watani », un composé par un membre de cette association.