Oran/premier accident sur le tracé du tramway : plus de peur que de mal !

Oran/premier accident sur le tracé du tramway : plus de peur que de mal !

tramway.jpgDepuis la mise en service commerciale du tramway, début mai dernier, et même durant la période des essais techniques, on a pu observer certaines pratiques de la part de certains automobilistes indélicats.

Ces automobilistes aussi bien que certains piétons ont du mal, semble-t-il, à respecter l’espace consacré au tramway. Beaucoup d’Oranais ont pu constater cette «légèreté d’attitude» de la part de certains automobilistes au niveau des intersections forçant le tram à faire un arrêt net en dépit de la priorité qui lui est due.

Avant-hier 12h30, la rame du tramway, après avoir observé un arrêt à la station de la cité universitaire «Les Volontaires», redémarre tranquillement pour passer au milieu du rond-point situé entre le boulevard Mekki Khelifa (ligne du bus «B») et l’avenue de l’ANP (ligne «U») en direction d’Es-Sénia. Une fois au milieu du rond-point, un véhicule, une «Atos», percute la rame, fort heureusement, sans dégât majeur, si ce n’est les vitres cassées du véhicule touristique.

Pour la Société d’exploitation des tramways (Setram-Oran), l’incident qualifié de minime et sans gravité a été vite pris en charge par une équipe d’agents dépêchée rapidement sur les lieux, qui, en présence des services de sécurité, a procédé à l’établissement du constat de l’accident pour les besoins de la procédure d’usage d’assurance. Un incident qui aurait pu avoir des conséquences fâcheuses. Un plus large public a été, par ailleurs, ciblé à travers des campagnes de sensibilisation dans les médias, notamment la radio locale, comme l’expliquent les responsables du département communication de Setram-Oran.

Mais en dépit de ces efforts de sensibilisation et de prévention, les vieilles habitudes ont souvent la peau dure. Automobilistes et piétons ont, eux aussi, été interpellés pour le respect strict des consignes de sécurité et de signalisation routière au passage du tramway. Setram-Oran a consacré durant les dernières semaines précédant la mise en fonction commerciale du tramway, une large part de son action à la sensibilisation du public. Une campagne qui a été déployée en collaboration avec la Direction de l’éducation nationale, en visant particulièrement les plus jeunes. D’autres pratiques encore plus dangereuses sont observées dans certains tronçons du tracé du tramway, comme par exemple au niveau de la rue Emir Abdelkader où des automobilistes peu scrupuleux vont jusqu’à carrément emprunter la voie du tramway en toute vitesse pour rejoindre la rue Larbi Ben M’hidi ou la rue Mostaganem, et éviter de faire un détour par la place Karguentah. Face à ces pratiques dangereuses, les services de sécurité se sont mobilisés, ces dernières semaines, contre les contrevenants qui risquent non seulement le retrait du permis mais aussi la mise en fourrière du véhicule.

La Setram-Oran, en plus de sa mission première de service public de transport urbain des passagers, a été, dès les premiers jours, mobilisée pour ce défi de sécurité du tram et des équipements.

par Mourad Belkaïd