Oran: mise en exergue du rôle des associations dans l’insertion des détenus

jeudi 21 février 2019 à 14:40
Source de l'article : Www.aps.dz

ORAN – Le rôle que peut jouer les associations dans l’insertion des détenus a été mis en exergue mercredi à Oran, lors d’une conférence régionale (ouest) sur le projet de réinsertion sociale des détenus.

Berkoune Mohamed, directeur du « projet d’intégration sociale des détenus », inscrit dans le cadre de la coopération entre l’Algérie, le Programme des nations unies de développement (PNUD) et l’ambassade des Etats-Unis en Algérie, a souligné dans un exposé que la direction générale de l’Administration pénitentiaire collabore actuellement avec 163 associations agréées et 43 Cours de justice.

Le responsable a indiqué que ce projet, lancé en 2014 et qui se poursuivra jusqu’en 2020, vise à renforcer le rôle des associations pour accompagner les détenus et leur réinsertion.

Ce projet vise à renforcer la prise en charge des détenus purgeant leur peine et ensuite leur réinsertion sociale pour répondre aux préoccupations et aux besoins de cette catégorie, accordant une importance capitale à l’élément humain pour mettre en place des mécanismes de développement durable.

Une experte nationale œuvrant en faveur du projet, Abla Rouag, a cité, entre autres recommandations, la spécialisation de certaines associations dans le domaine d’insertion, faisant remarquer que la plupart des associations activant dans ce domaine sont soit culturelles ou caritatives.

L’insertion des détenus ne constitue qu’une partie de leurs missions, a-t-elle souligné, ajoutant que cette recommandation dépend de la spécialisation dans ce domaine pour pouvoir bénéficier de programmes de formation et de subventions dans le cadre de ce projet.

Il est prévu d’organiser des activités dans le cadre de ce projet visant à accompagner la société civile coopérant avec les services pénitentiaires cette année, en s’appuyant sur l’expérience internationale de formation des membres d’associations activant dans les domaines d’accompagnement et de soutien social, et psychologique des détenus après la purge de leur peine, et le renforcement de la coopération entre les services pénitentiaires. Des sessions de formation en faveur des deux parties y sont programmées.

Le programme d’activités de soutien des associations qui disposent de moyens humains et matériels nécessaires pour aménager des centres d’accueil et d’hébergement des détenus et mettre en place un système informatique pour la coopération, la coordination et autres, a-t-on fait savoir.

Cette rencontre, organisée par le ministère de la Justice et le PNUD, a vu la participation d’associations des wilayas de l’Ouest du pays.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,295 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5