Omra 2022 : vers une hausse des prix ?

Omra 2022 : vers une hausse des prix ?

Après deux ans de restriction de l’accomplissement de la Omra, la Présidence de la République a enfin annoncé l’ouverture des inscriptions pour la saison de la Omra pour l’année 2022, et ce, à partir de la semaine prochaine. Toutefois, cette bonne nouvelle est accompagnée de plusieurs questionnements quant au déroulement du pèlerinage, notamment ceux relatifs aux tarifs et aux coûts que cela va engendrer.

Intervenant sur un plateau de la chaîne Ennahar TV, le membre du Syndicat national des agences de tourisme (SNAV) et responsable de la cellule du Hadj et de la Omra, Yacine Labaili, s’est exprimé au sujet du coût de la Omra pour l’année 2022.

En effet, selon le membre du SNAV, « le coût de la Omra pour l’année 2022 sera très raisonnable ». Sans donner une estimation précise du montant des frais, l’invité d’Ennahar TV a expliqué que les tarifs de la Omra connaîtront inévitablement une hausse par rapport aux tarifs qui étaient en vigueur avant la pandémie de la Covid-19, insistant sur le fait que cette hausse sera raisonnable et à la portée des citoyens algériens.

Par ailleurs, l’intervenant n’a pas manqué de souligner que le coût de la Omra dépendait des tarifs des billets d’avion ainsi que des tarifs d’hôtels en Arabie Saoudite, expliquant que les réservations doivent se faire, au minimum, trois mois au préalable, au risque d’être disponibles à des prix plus élevés.

Feu vert pour les inscriptions à la Omra 2022

La pandémie du Coronavirus a eu des répercussions sur tous les domaines et les secteurs, notamment celui du tourisme qui a été gelé pendant deux ans à cause de la suspension des transports aériens et la fermeture des frontières de plusieurs pays. Cependant, avec la baisse significative des contaminations et la vaccination massive, la vie commence à reprendre son rythme.

C’est donc dans ce sillage que l’Arabie Saoudite a annoncé l’assouplissement des conditions pour l’accomplissement de la Omra. En effet, parmi les nouvelles instructions, il a été décidé d’autoriser les personnes non-vaccinées d’accomplir la Omra et d’accéder à la Mosquée al-Harâm au Masjid al-Nabawi.

Rappelons également que la Présidence de la République a fait savoir ce mardi, 15 mars, dans un communiqué, qu’ « il a été décidé d’ouvrir les inscriptions pour la saison de la Omra pour l’année hégirienne en cours, à savoir l’année 1443, pour les Algériens souhaitant pratiquer ce rite religieux », et ce « à partir de la semaine prochaine ». À cet effet, « le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a instruit le Premier Ministre de prendre les mesures nécessaires pour faire de ce processus un succès », a souligné le même communiqué.