CoronaVirus en Algérie : Nombre de cas 367 et 25 décès

Nouvelles déclarations de Tebboune sur les discours haineux et racistes

Le projet de loi relatif à la prévention et à la lutte contre la discrimination et le discours de haine a été adopté, ce dimanche, par le Conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune.

Lors du Conseil des ministres, Tebboune fait savoir que le projet de loi venait en réponse aux tentatives de fragmentation de la société algérienne.

« Les tentatives de division se faisaient à travers les réseaux sociaux. La liberté d’expression ne signifie nullement la liberté d’insulter, de diffamer, de discriminer et de propager la haine et la division », a déclaré le chef de l’Etat.

A ce propos, le chef de l’Etat a ordonné « l’introduction d’amendements pour préserver l’objectif substantiel de cette loi, à savoir la préservation de l’unité nationale dans toute sa composante, la moralisation de la vie politique et publique et sa protection contre toute dérive ».