NOUVEL AN, Les Algériens fêtent le réveillon en famille

NOUVEL AN, Les Algériens fêtent le réveillon en famille

25585.jpgLa fête de fin d’année pour la majorité des Algérois ne diffère pas des autres fêtes, surtout celles religieuses comme l’Aïd ou Moharrem. Si certains souhaitent fêter la soirée de réveillon dans un hôtel, un restaurant ou bien à l’étranger, d’autres préfèrent le célébrer en famille, tranquillement, à la maison. Rencontré hier, lors d’une tournée dans un centre commercial, à Alger, Sakina une dame, la quarantaine, femme au foyer, nous a raconté que «depuis quelques années, on fête la soirée de la nouvelle année sainement à la maison, où toute la famille se réunit».

De son côté, Karim, architecte, nous a confié : «Je suis marié et j’ai deux enfants ; l’année dernière je suis partie en Tunisie (Hammamet) ; ça m’a coûté 35 000 DA pour une seule personne, mais cette année, on a décidé d’organiser une simple fête à la maison».

Par contre, et malgré l’instabilité politique qui y règne depuis la révolution du Jasmin, Nesrine et ses cousines ont choisi la Tunisie. «Pour nous, c’est devenu une tradition.

Ce voyage nous permet de changer d’air et de faire quelques achats étant donné que c’est aussi la période des soldes», raconte Nesrine, pour qui «le voyage vers ce pays voisin n’est pas très cher et le réveillon y est souvent bien organisé». Pour des raisons financières, la plupart des familles algéroises se contentent d’organiser un dîner et d’animer une belle soirée à la maison autour d’une bûche et des boissons et beaucoup de chocolats, «au lieu de gaspiller tout un budget pour juste une nuit».

Les jeunes, eux, s’organisent autrement. Adel et ses amis, la vingtaine, ont bien choisi leur destination. «Comme certaines agences de voyages ont fait des tarifs étudiant, on en a profité pour réserver des billets pour passer une semaine en Espagne entre amis, et ce, à partir (d’aujourd’hui hier ndlr)», nous a indiqué Adel.

Quant à Nadir et Katia, de nouveaux mariés, ils se contentent d’une belle soirée au sud de l’Algérie, plus exactement à Timimoun, destination favorite des Algériens et des étrangers qui viennent chaque année pour accueillir la nouvelle année en plein désert et profiter de la beauté du Sahara.

«Comme on n’a pas un congé prolongé, on ne peut pas se déplacer hors d’Algérie, donc on prépare nos bagages pour prendre notre vol ce soir (hier ndlr), juste pour 3 jours, histoire de changer d’atmosphère», nous a dit ce couple. Par ailleurs, à Alger, des affiches de DJ et de chanteurs sont placardées partout. Dans certains hôtels de la capitale, l’animation sera assurée par des chanteurs, DJ et danseurs nationaux et internationaux dans des dîners gastronomiques dansants.

N. K.