Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

Nommé par le président en remplacement de Abdelghani Hamel : Qui est le nouveau DGSN, Mustapha Lehbiri ?

Nommé par le président en remplacement de Abdelghani Hamel : Qui est le nouveau DGSN, Mustapha Lehbiri ?

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait mis fin ce mardi aux fonctions du directeur général de la Sûreté nationale, Abdelghani Hamel. Le chef de l’Etat a désigné son remplaçant en la personne de Mustapha Lahbiri qui occupait jusque-là le poste de directeur général de la Protection civile. Qui est donc le nouveau DGSN ?

Agé de 79 ans, cet homme discret aux cheveux grisonnants, est doué d´un grand sens de l´observation. Personnage devenu incontournable après les inondations de Bab el-Oued et le séisme qui avait endeuiller Boumerdès et la côte Est d´Alger, Mustapha Lahbiri affiche, en dépit de cela, une incroyable sérénité. Dépeindre cet homme aux yeux verts et légèrement voûté n´est pas une sinécure. Avant d´arriver à la tête de la Protection civile, Mustapha Lahbiri a fait carrière dans l´ANP où il a comptabilisé quarante ans de loyaux services. Avec le grade de colonel, Lahbiri semble échapper à l´image classique qu´on s´est forgée des militaires de carrière du genre: «Les mains sur la couture du pantalon et que je ne vois qu´une seule tête.» Discret et d´une simplicité désarmante, cet homme aux cheveux grisonnants est plutôt doué d´un grand sens de l´observation. Pas très loquace, juste ce qu´il faut, car l´institution qu´il gère se doit, avant tout, d´être efficace. «Que voulez-vous que je vous dise, moi je suis un homme de l´ombre», déclare-t-il avec une voix presque inaudible cédant totalement le passage aux amateurs des feux de la rampe et du «m´as-tu-vu». A l´âge de dix-sept ans, en 1956, il quitte les bancs de l’école pour rejoindre les rangs de l´ALN (Armée de libération nationale) jusqu´à l´indépendance du pays en 1962 date à partir de laquelle il occupe plusieurs fonctions au sein des différents services de l´institution militaire. Commandant au niveau des 4e et 2e Régions militaires jusqu´à 1969 avant d´être affecté à l´aviation en 1972 où il passe deux années. En 1974, il intégre l´Académie interarmes de Cherchell pour être affecté un an plus tard à la 1ère Région militaire. Il passe quatre ans à la tête de l´Ecole supérieure de l´administration et de la logistique et sept autres en tant que directeur de l´administration et des services communs (DASC) au ministère de la Défense nationale. En 1987, il occupe la fonction d´attaché militaire à Tunis puis est nommé, un an plus tard, directeur central des services de la santé militaire (DCSSM).
Ismain