Niger : des manifestant brandissent le drapeau algérien, symbole de la “liberté” (Vidéo)

Niger : des manifestant brandissent le drapeau algérien, symbole de la “liberté” (Vidéo)

Le mercredi 26 juillet 2023, le président nigérien Mohamed Bazoum et son gouvernement du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS) sont renversés par un coup d’état militaire au Niger. Selon eux, quatre ministres, un ancien ministre et le chef du parti de Mohamed Bazoum ont été injustement arrêtés.

Depuis la situation semble assez tendue, dans ce pays qui a une frontière avec l’Algérie, qui prône clairement la solution pacifique, pour régler la situation au Niger. D’ailleurs, le président Tebboune lors de son entrevue avec les médias nationaux, diffusée le 5 aout dernier, a prôné une solution pacifique à la crise au Niger, réaffirmant la nécessité du retour à la légitimité constitutionnelle. « Nous sommes prêts à aider le Niger, si on nous le demande », a-t-il souligné.

Et depuis quelques heures, une vidéo fait le tour des réseaux sociaux en Algérie, ou l’on voit des manifestants au Niger, brandissant le drapeau algérien. En effet, des manifestants de ce pays qui a récemment connu un renversement de pouvoir ont clairement brandi le drapeau de l’Algérie, en reconnaissance de sa position et en tant que symbole de lutte et de libération.

A LIRE AUSSI : Crise au Niger : Tebboune oppose un refus catégorique à une intervention militaire de l’Algérie

Des manifestants au Niger devant l’ambassade de France scandent le nom de Poutine

Un rassemblement comptant des milliers de manifestants de soutien à la junte à Niamey au Niger a pris pour cible l’ambassade de France hier, le dimanche 30 juillet 2023.

Des milliers de personnes manifestent devant l’ambassade de France dimanche 30 juillet à Niamey, certains d’entre eux insistant pour y entrer, a constaté un journaliste de l’AFP lors d’un rassemblement de soutien aux militaires putschistes ayant renversé le président élu Mohamed Bazoum au Niger.

A LIRE AUSSI : Niger : « Vive Poutine », « à bas la France »… Scandent des manifestants devant l’ambassade de France

Alors que d’autres manifestants ont arraché la plaque affichant « Ambassade de France au Niger », avant de la piétiner sur le goudron et de la remplacer par des drapeaux russes et nigérien. « Vive Poutine », « vive la Russie », « à bas la France », crient des manifestants.